Nous sommes actuellement le 25 Juin 2018, 04:41

La spatiothèque de Tayronn

Une histoire épique à raconter ? Vous souhaitez raconter votre dernière épopée au confins de l'univers ? Racontez toutes vos histoires ici même.

Re: La spatiothèque de Tayronn

Message par yexank » 18 Avril 2018, 20:44

Yep c'est vraiment jolie :D
Par contre, plus ça avance et plus la correction du déportage du centre de gravité me semble compliqué :mrgreen: Il va falloir envisager d'avoir un truc beaucoup moins beau, mais qui part droit ^^
[b]Suivez mon "épopée" spatial ici!
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 700
Inscription : 23 Février 2013, 05:06
Localisation : Non renseignée

Re: La spatiothèque de Tayronn

Message par tayronn » 19 Avril 2018, 06:07

yexank a écrit :Yep c'est vraiment jolie :D
Par contre, plus ça avance et plus la correction du déportage du centre de gravité me semble compliqué :mrgreen: Il va falloir envisager d'avoir un truc beaucoup moins beau, mais qui part droit ^^

Et si j'avais trouvé une solution qui le rendrait encore plus beau ? :mrgreen:
Attention je ne dis pas que ce sera facile, hein... mais je ne me serais jamais lancé dans cet assemblage si je ne pensais pas que ça marcherait. C'est le plus gros défi de ma vie de joueur de KSP !
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 123
Inscription : 02 Septembre 2016, 18:39
Localisation : Non renseignée

Re: La spatiothèque de Tayronn

Message par tayronn » 25 Avril 2018, 14:53

Journal de bord n°9 : Un quotidien studieux

Après s'être accordé quelques jours de congés bien mérités, l'équipe de la mission Taranis s'est enfin remise au boulot.

Cela commence en orbite où, loin de s'offrir une croisière touristique, Mark et Scott travaillent à diverses tâches en EVA. Il faut installer des spots d'éclairage oubliés lors de la conception des modules, qui permettront d'éclairer le croiseur même lorsqu'il sera plongé dans l'obscurité de la planète géante. Il faut aussi retirer certains propulseurs RCS qui ont servi au docking des différents modules, désormais inutiles et disgracieux (ils seront fixés à un vaisseau de ravitaillement avant le départ, et désintégrés avec lui dans l'atmosphère).
[Reveal] Spoiler:
Image

Scott a eu l'immense honneur de réveiller l'intelligence artificielle qui assistera les membres d'équipage dans les différentes tâches du voyage : pilotage, gestion des ressources électriques, gestion du carburant et des communications. KAL-001 (c'est son nom, nous sommes obsédés par l'idée de baptiser le moindre élément du Taranis) est totalement autonome pour ramener le croiseur à bon port en cas d'urgence absolue.
[Reveal] Spoiler:
Image

Le KSS Taranis accueille d'ailleurs aujourd'hui deux nouveaux membres d'équipage : Carol Kerman et Haldin Kerman, les scientifiques de la mission. Ils sont arrivés à bord du vaisseau Endurance, ce qui a permis d'effectuer la toute première manoeuvre d'arrimage à l'intérieur du hangar. Une manoeuvre pas si facile, pas très utile non plus, donc tellement indispensable !
[Reveal] Spoiler:
Image

Pour terminer, l'équipe a validé l'envoi du premier élément du bloc propulsion. Portant très haut les couleurs de notre agence, c'est la pièce racine qui sera chargée de transmettre la poussée des moteurs à l'ensemble du croiseur... Enfin, si ça fonctionne !
[Reveal] Spoiler:
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 123
Inscription : 02 Septembre 2016, 18:39
Localisation : Non renseignée

Re: La spatiothèque de Tayronn

Message par tayronn » 26 Mai 2018, 17:29

Me revoilà !!! Désolé pour cette longue pause sans donner de nouvelles, mon temps de jeu s'est considérablement réduit depuis plusieurs semaines. La faute à un emploi du temps très serré jusqu'à la rentrée, à la fois dans ma vie privée et professionnelle... mais sachez une chose : j'irai au bout de cette épopée, peu importe le temps que ça prendra !

Journal de bord n°10 : Quitte ou double

Après de longues heures de réflexion sur la solution à adopter pour le bloc propulsion, l'équipe s'est enfin décidée à concrétiser ce qui lui semble la meilleure d'entre elles : deux blocs de réacteurs inspirés de l'Enterprise. Oui oui, le vaisseau de Star Trek.

Les prochaines étapes de construction de notre croiseur s'annoncent particulièrement laborieuses. Il s'agit donc d'assembler en orbite 16 blocs moteurs de 84 tonnes chacun, le tout disposé en "V", vers le bas, afin de pallier à notre désormais célèbre déséquilibre centre de masse/centre de poussée. Chaque bloc se compose d'un réservoir de carburant liquide et de 4 moteurs nucléaires associés.
[Reveal] Spoiler:
Image

Image

Image

16 lancements, 16 manoeuvres, strictement identiques. A raison d'une bonne heure (du lancement jusqu'au docking) pour monter un seul bloc, les prochains jours promettent d'être rébarbatifs.
[Reveal] Spoiler:
Image

Image

Image

Mais l'ensemble est prometteur, lors des premiers test d'allumage en orbite, le déséquilibre semble déjà avoir disparu. Rendez-vous bientôt (?) pour admirer le résultat final du KSS Taranis.
[Reveal] Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 123
Inscription : 02 Septembre 2016, 18:39
Localisation : Non renseignée

Re: La spatiothèque de Tayronn

Message par XIII » 27 Mai 2018, 11:07

Je n'arrive plus à poster sur ce forum.

Il y a avait un soucis de base de donnée. Du coup, plusieurs de mes contributions on été "perdu". Des post qui prennent parfois plus de vingt minutes à être rédigé.
If it can go wrong, it will.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 164
Inscription : 19 Février 2018, 11:00
Localisation : 31

Précédent

Retour vers Histoire d'une épopée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit

cron