Les bateaux et hydroptère

vous possédez des informations confidentielle concernant la création d'une fusée ou d'un avion ? Alors partagez les avec nous !
Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
Messages : 2841
Inscription : 10 mars 2013, 05:59
Localisation : Géolocalisation en cours...Veuillez patientez...
Contact :

Les bateaux et hydroptère

Message par Dragoon1010 » 29 mai 2013, 17:59

Hello. J'ouvre ce topic dans le but de partager nos connaissance en matière d'hydroptère, de bateau ou encore d'hovercraft. Le but est bien sûr de bosser mains dans la mains pour réussir à obtenir un véhicule maritime puissant, rapide, stable et surtout qui ne créé aucun remous !

Ce que je sais pour le moment, c'est ceci :

- Pour avoir une certaine vitesse, il faut une surface de contact moindre;
- Pour ne pas avoir de remous, il faut éviter de plonger des pièces dans l'eau pendant que le bateau avance. C'est à dire que la pièces qui est immergé doit le rester, mais d'autre pièces ne doivent pas l'être par la suite (par exemple si le bateau penche en avant en arrière). Une règle importante aussi, il faut éviter de plonger moteurs et entrées d'airs dans l'eau. Il ont énormément de mal à tenir avec la friction. Une autre façon de ne pas avoir de remous est d'avoir une surface de friction plus importante, mais le problème est que du coup impossible d'avoir une grande vitesse comme ça.

Voici mon Hovercraft pour le moment :
Image
Image
Image
(cliquez sur les images pour les agrandir)
N'hésitez pas à participer au projet, tout le monde est la bienvenue, plus on est nombreux, plus les recherches avancerons vite !

Avatar de l’utilisateur
Dakitess
Messages : 6891
Inscription : 25 janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Recherche sur les hydroptère, les bateaux et les hovercr

Message par Dakitess » 29 mai 2013, 18:08

Bonne idée, ce genre de topic ! La même chose devra être crée pour les fusées, les avions, bien séparés.

Car jusqu'à présent, énormément de choses ont pu être dites, mais sans lieu pour les condenser et débattre : les idées se perdent, ne sont pas partagées, ou ne sont pas utilisées.

Cela constituerait au fil des pages une sorte de recueil de connaissances qu'il suffirait en théorie de lire en entier pour connaitre l'état actuel des tests de tous.

Bref, je plussoie la démarche, mais j'y connais que dalle en machins qui flottent ! :D
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

Avatar de l’utilisateur
oliezekat
Messages : 824
Inscription : 05 avril 2013, 21:30
Localisation : La tête dans les étoiles
Contact :

Re: Recherche sur les hydroptère, les bateaux et les hovercr

Message par oliezekat » 29 mai 2013, 18:17

Si on trouve comment le jeu calcul la poussée d'Archimède, on pourra faire de grands progrès car on maitrisera ce qui est immergé ou non.

J'ai remarqué que toutes les pièces flottent, même un gros Pylon, ou une aile. C'est du grand nawak !

Quand un réservoir se vide, sa ligne de flottaison ne change pas mais comme ça modifie le centre de masse de votre bateau, son assiette prendra de l'incidence.
C'est à dire que votre centre de masse sera toujours à la même hauteur par rapport à la surface de l'eau.
"Next time a man lands on the moon,
he must check whether a kerbal needs a rescue mission"

Kerbalaventure IX, à la recherche de nouvelles aventures (études et nawak)
Voir mon carnet KSP Players, hangar KerbalX, ou album Flickr

Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
Messages : 2841
Inscription : 10 mars 2013, 05:59
Localisation : Géolocalisation en cours...Veuillez patientez...
Contact :

Re: Recherche sur les hydroptère, les bateaux et les hovercr

Message par Dragoon1010 » 29 mai 2013, 18:20

A ma connaissance, toute les pièces ne flotte pas. Enfin de ce que j'en ai vu, les pièces de structure ne flotte pas comme un réservoir flotterais, avec une charge au dessus la flottaison est minime.

Sinon ce que j'ai remarqué, c'est qu'on peut déjauger artificiellement en poussant le véhicule vers le haut. En clair, plutôt que de profiter de sa vitesse pour le lever via des foils, il faudrais plutôt le surélevé avec des moteurs, pour réduire le frottement avec l'eau.

Avatar de l’utilisateur
Snigz
Messages : 43
Inscription : 27 mai 2013, 17:17
Localisation : SOMEWHERE OVEEEER THE RAINBOWWWWW
Contact :

Re: Recherche sur les hydroptère, les bateaux et les hovercr

Message par Snigz » 29 mai 2013, 18:55

Je me propose pour créer la même chose sur les fusées tiens, le même type de topic quoi ^_^
Bin, sinon, je suis pas trop axé bateau moi, désolé, mais j'ai fait un modèle une fois, qui allait à 100m/s sur l'eau, avec le même principe qu'un Catamaran,je verrais si je retrouve mon .craft
La vie est comme une fusée. On décolle durant notre jeunesse. Puis on se pose, tranquillement pour continuer sa vie. ou on s'écrase, et notre vie est fichue.
En fait ca a aucun rapport, mais c'est genre philosophique,donc, ça fait genre le mec cultivé

Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
Messages : 2841
Inscription : 10 mars 2013, 05:59
Localisation : Géolocalisation en cours...Veuillez patientez...
Contact :

Re: Recherche sur les hydroptère, les bateaux et les hovercr

Message par Dragoon1010 » 29 mai 2013, 19:47

Snigz a écrit :Je me propose pour créer la même chose sur les fusées tiens, le même type de topic quoi ^_^
Bin, sinon, je suis pas trop axé bateau moi, désolé, mais j'ai fait un modèle une fois, qui allait à 100m/s sur l'eau, avec le même principe qu'un Catamaran,je verrais si je retrouve mon .craft
Pas de soucie :).
oliezekat a écrit :Si on trouve comment le jeu calcul la poussée d'Archimède, on pourra faire de grands progrès car on maitrisera ce qui est immergé ou non.

J'ai remarqué que toutes les pièces flottent, même un gros Pylon, ou une aile. C'est du grand nawak !

Quand un réservoir se vide, sa ligne de flottaison ne change pas mais comme ça modifie le centre de masse de votre bateau, son assiette prendra de l'incidence.
C'est à dire que votre centre de masse sera toujours à la même hauteur par rapport à la surface de l'eau.
Bon je corrige ce que j'ai dit tout à l'heure, toutes les pièces flottent, mais il y as un problème majeur qui va nous bloquer. Pour ta réponse, la poussée d'archimède n'est pas calculé, enfin elle n'existe pas réellement de ce que j'en ai vu. En fait la moitié de l'ensemble est immergé et l'autre moitié émergé, donc aucun phénomène de pression ou autre. Je l'ai vu lorsque j'ai plonger une grosse pièces structurel grise. J'ai pensais qu'elle serais soit entièrement immergé, soit presque pas, hors ce qu'il s'est passé c'est que la moitié est entrée dans l'eau et l'autre non. A savoir que la pièces as été installé à la verticale, et qu'elle mesure bien 2 à 3 mètres.

Bref va falloir plus de certitudes sur ce coups, mais ça va être dur.

Avatar de l’utilisateur
oliezekat
Messages : 824
Inscription : 05 avril 2013, 21:30
Localisation : La tête dans les étoiles
Contact :

Re: Collecte d'information : Les bateaux et hydroptère

Message par oliezekat » 29 mai 2013, 23:22

Ca fait plus d'un mois que je bricoles des hydroptères, bien que les résultats s'améliorent, je vois toujours pas comment ils calculent le niveau de flottaison ; est-ce basé sur la masse, le volume, le volume total ou immergé, est-ce que la portance compte, etc ?

A chaque fois que j'ai cru comprendre, un événement est venu me contre-dire, d'où le fait que j'ai pas trop parlé de ce domaine pour pas risquer de dire une connerie.

Un exemple avec un Koeland qui a des ailes à la verticale utilisées comme "poutre" pour placer des foils sous l'eau (cf photo), j'ai observé un phénomène étrange le jour où j'ai merdé une mise à l'eau et qu'il a explosé. Les 2 aile-poutres à l'avant se sont détachées (et ont perdus leurs foils), puis elles ont continuées à naviguer à une vitesse de 50 m/s sur plus de 5km (j'ai arrété le jeu) en conservant cette position à la verticale.
Mais, il y avait une grosse différence entre les aile-poutres gauche et droite, l'une flottait à mi-hauteur, et l'autre flottait avec 1/5 de son extrémité sous l'eau. Et le plus incroyable, c'était l'aile-poutre qui avait des échelons et une échelle qui flottait le plus haut !

La seule chose concrète que j'en ai déduis, c'est de systématiquement mettre des échelons et échelles des deux cotés pour ne plus avoir de problème d'instabilité en roulis et lacet ; maintenant, mes hydroptères gardent parfaitement le cap que je leur donne.

Autre exemple, pas moyen d'immobiliser en mer mes hydroptères, si je les fais reculer avec du RCS, ils finissent par repartir de l'avant à 0,2 m/s. Ce qui rend les quicksave, ou même la récupération d'un nageur très difficile. Je croyais que c'était la portance des foils qui poussaient, mais même mes bouées-balises ont une infime vitesse résiduelle (environ 0,05 m/s).

Nb: je publierais le plan du Koeland demain, j'ai un nouveau modèle avec une autonomie de 1000km qui tente en ce moment d'atteindre la Korée du sud, voir même de traverser l'Atlantik...
"Next time a man lands on the moon,
he must check whether a kerbal needs a rescue mission"

Kerbalaventure IX, à la recherche de nouvelles aventures (études et nawak)
Voir mon carnet KSP Players, hangar KerbalX, ou album Flickr

Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
Messages : 2841
Inscription : 10 mars 2013, 05:59
Localisation : Géolocalisation en cours...Veuillez patientez...
Contact :

Re: Collecte d'information : Les bateaux et hydroptère

Message par Dragoon1010 » 29 mai 2013, 23:52

Pour l'histoire des objet qui possèdent toujours une vitesse résiduel, j'ai remarqué que les objets sur l'eau avaient tendance à rebondir sur l'eau, tel le Kraken sur jool... C'est un phénomène très bizarre qui peut être liée.

Concernant ton histoire d'échelle, je n'ai pas trop compris en fait ^^ !

Je bosse toujours sur les hydroptère/bateau là, mais impossible de faire d'hydroptère de mon côté.

J'ai aussi remarqué quelques chose d'intéressant. Si les moteurs sont au niveau de la mer (donc à 0m), la poussé est quasi nul (une 10 de mètres par seconde) mais par contre le bateau reste droit. Par contre si on place les moteurs bien au dessus de l'eau (genre deux mètres au dessus), le bateau avance très très vite, mais par contre il part vers l'avant et fini par se retourner...

edit:: Je me suis permis de reprendre ton principe, et je ne vais guère plus vite que toi. Je vais me pencher dessus :).

Image

Avatar de l’utilisateur
oliezekat
Messages : 824
Inscription : 05 avril 2013, 21:30
Localisation : La tête dans les étoiles
Contact :

Re: Collecte d'information : Les bateaux et hydroptère

Message par oliezekat » 30 mai 2013, 00:53

Dragoon1010 a écrit :Par contre si on place les moteurs bien au dessus de l'eau (genre deux mètres au dessus), le bateau avance très très vite, mais par contre il part vers l'avant et fini par se retourner...
J'en avais bavé, et échoué, pendant 2 semaines avant de réussir à avoir un premier hydroptère stable. En fait, l'assiette est de plus en plus difficile à maintenir avec la vitesse.

Quelques trucs :
- Les surfaces de contrôles ont plus d'effet sous l'eau que à l'air libre.
- Mes moteurs à l'arrière sont inclinés de 5° vers le bas.
- Mes aile-poutres sont beaucoup plus vers le bas que toi, et fixée au bord du fuselage pour les écarter au maximum (ça réduit le risque de chavirer quand je change de cap à moyenne vitesse de 30-50 m/s).
- Mes foils (les ailerons) sont à 45°, ils contribuent ainsi à l'assiette et à changer de cap.
- Idem pour mes 2 empennages qui sont le plus loin possible du centre de masse pour un meilleur effet.
- J'ai 2 plans canard qui sont aussi le plus loin possible du centre de masse. Et selon le comportement de la machine lors des tests, je modifie l'angle des plans canard pour réduire le besoin de corriger l'assiette avec le pitch.
- Important, j'utilise le SAS avionique que j'active vers 50 m/s, puis à partir de 80 m/s j'utilise le compensateur (touche ALT) pour ré-équilibrer l'assiette. A noter que ce SAS permet de changer de cap quand il est activé, même à haute vitesse (mais ça tourne lentement).
- Enfin, quand ma vitesse est tellement grande que le SAS ne peut plus tenir l'assiette, je transfère du carburant entre l'arrière et l'avant pour grappiller quelques m/s.
Nb: quand on ralentit brutalement, en coupant les moteurs, surtout pas oublier de ré-initialiser le compensateur (touches ALT+X).

Sinon, tu as largement trop d'entrées d'air, 2 pourraient suffire, et je te conseille de te faire la main en supprimant le moteur central qui aggrave la perte d'assiette. Tu pourras déjà espérer atteindre les 150 m/s avec 2 moteurs.
"Next time a man lands on the moon,
he must check whether a kerbal needs a rescue mission"

Kerbalaventure IX, à la recherche de nouvelles aventures (études et nawak)
Voir mon carnet KSP Players, hangar KerbalX, ou album Flickr

Avatar de l’utilisateur
Dragoon1010
Messages : 2841
Inscription : 10 mars 2013, 05:59
Localisation : Géolocalisation en cours...Veuillez patientez...
Contact :

Re: Collecte d'information : Les bateaux et hydroptère

Message par Dragoon1010 » 30 mai 2013, 01:05

Ok je vais voir ce que je peut faire, ce n'était qu'un test à la va vite, en essayant de m'inspirer du tien pour avoir une bonne base. Je retravaillerais dessus demain et je te ferais un rapport complet, la j'ai trop bosser la dessus aujourd'hui (depuis quasiment 14h00 !).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit