Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Une histoire épique à raconter ? Vous souhaitez raconter votre dernière épopée au confins de l'univers ? Racontez toutes vos histoires ici même.
Avatar de l’utilisateur
Verthel
Messages : 60
Inscription : 01 décembre 2017, 20:10
Localisation : Près des étoiles
Contact :

Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Verthel » 31 janvier 2018, 20:53

Depuis quelques semaines, les travaux d'aménagement d'une zone marécageuse d'une province équatoriale sont achevés.
Les murs du Centre Spatial de la Vertikal Explo Corp sortent de terre et bien que loin d'être achevés, les premières activités commencent.

Une petite poignée de kerbonautes courageux ou inconscients se présentent pour participer à ce qui sera probablement l'aventure du siècle, sous l'impulsion éclairée du Directeur Verthel.
D'aucuns prophétisent un désastre mémorable dont la responsabilité incombera à l'incompétence notoire des services techniques du centre spatial.

Les tentatives de développement de programmes spatiaux concurrents ont largement démontré les difficultés qui attendent la Vertikal Explo Corp.
Plusieurs Kerbonautes attendent patiemment en orbite basse un hypothétique salut. Certains sont eux mêmes des rescapés de missions de sauvetages échouées, qui à leur tour ont lancé leurs appels de détresse.

Mais avant de pouvoir répondre à ces contrats de sauvetages proposés par des concurrents défaillants, le Directeur Verthel doit s'assurer qu'il dispose au moins des technologies et compétences nécessaires à l'envoi et au retour en toute sécurité de ses propres kerbonautes.
C'est sans compter sur la légendaire créativité du service d'assemblage des véhicules pour générer des défaillances imprévues et toutes aussi potentiellement catastrophiques.

Heureusement, chaque Kerbonoaute est assuré du soutien sans faille du Centre de communication de la Vertikal Explo Corp, plus connu par son diminutif ComVEC.
Dans les situations les plus difficiles, des experts et soutiens en tous genres sont à leur entière disposition.

Les premiers vols et essais se passent sans encombres.
Devant ces résultats encourageants la décision est prise de tenter une première sortie extra véhiculaire en orbite basse.
Jebediah Kerman se porte volontaire pour affronter le vide, vêtu d'un simple scaphandre nouvellement sortit du service de recherches et développement. A la grande surprise des ingénieurs qui n'imaginaient pas que quelqu'un puisse être aussi téméraire pour tester en situation réelle un prototype aussi rapidement mis en service.

Image

Image

Cette mission couronnée de succès ne nous fera pas oublier que la conquête de l'espace passe par des situations parfois plus périlleuses.

Prenons par exemple le quasi désastre du sauvetage de Gwendrin Kerman par Jebediah lors de la mission Saint Bernard 1.

Malheureusement, seule la retranscription des échanges audio ont été retrouvées, ce qui explique un formalisme particulier spécifique.
Certains supposent qu'une censure a opportunément effacé les enregistrements et clichés pris lors de cette mission. Pour protéger quelque dirigeant haut placé?

J1 h00:00
ComVEC à Saint Bernard : Tous les paramètres sont ok, vous pouvez lancer les moteurs.
Saint Bernard à ComVEC : C'est partit.

h00:08
Saint Bernard à ComVEC : Orbite inférieure atteinte. Prêt à attendre les orbites avant manœuvre d'approche.
ComVEC à Saint Bernard : Pensez à vous réveiller.

h06:27
Saint Bernard à ComVEC : Manœuvre d'approche dans 5 minutes, pouvez vous confirmer les paramètres?
ComVEC à Saint Bernard : Confirmé, vous avez la main.

h07:09
Saint Bernard à ComVEC : Cible en visuel à 2 kilomètres. Vitesse 8.3 m/s, ça se présente bien.

h07:14
Saint Bernard à ComVEC : Cible stabilisé à 40 mètres. Pas de contact radio avec Gwendrin. La cible ne semble pas avoir de système d'amarrage. Attente de consignes.
ComVEC à Saint Bernard : On voit ça. Maintenez la position le temps qu'on vous donne la procédure à suivre. Essayez de contacter par signaux lumineux.

h07:18
Saint Bernard à ComVEC : La cible clignote, il est vivant.

h08:03
ComVEC à Saint Bernard : le protocole de sauvetage est le suivant. Approcher à 20m de la capsule. La cible passe en EVA et rejoint Saint Bernard. Transmettez les consignes à la cible.

h08:14
Saint Bernard à ComVEC : Transmis. La cible sort.

h08:16
Saint Bernard à ComVEC : La cible est accrochée. Parée à entrer. Confirmez accord.
h08:17
ComVEC à Saint Bernard : Accord pour entrée.

h08:20
ComVEC à Saint Bernard : Cible à bord. Mission Saint Bernard réussie. Paré pour le retour.

h09:26
ComVEC à Saint Bernard : Engagez les manœuvres pour l'orbite de retour à 73 km

h10:12
Saint Bernard à ComVEC : Orbite atteinte. Prêt pour les vérifications avant désorbitation.

h10:15
ComVEC à Saint Bernard : SAS
Saint Bernard à ComVEC : sur rétrograde
ComVEC à Saint Bernard : Moteur principal
Saint Bernard à ComVEC : ok, puissance 100%
ComVEC à Saint Bernard : Découpleur
Saint Bernard à ComVEC : Capteur ok
ComVEC à Saint Bernard : Parachutes
Saint Bernard à ComVEC : Capteurs ok, altitudes ok.
ComVEC à Saint Bernard : Bouclier thermique
Saint Bernard à ComVEC : ...
ComVEC à Saint Bernard : Bouclier thermique
Saint Bernard à ComVEC : Capteur sans réponse
ComVEC à Saint Bernard : Revérifiez

h10:17
Saint Bernard à ComVEC : Confirmé. Sans réponse

h10h18
ComVEC à Saint Bernard : Rentrée annulée, restez sur l'orbite.
Saint Bernard à ComVEC : reçu.

h10h41
ComVEC à Saint Bernard : Le capteur semble défaillant. Pouvez vous confirmer visuellement?
Saint Bernard à ComVEC : Validez la demande de sortie EVA.

h10h45
ComVEC à Saint Bernard : validé. Vous pouvez sortir.
Saint Bernard à ComVEC : C'est partit.

h10h52
Saint Bernard à ComVEC : :evil: :twisted: :idea: :?: :!: :!: :o
ComVEC à Saint Bernard : Nous n'avons pas compris. Vous pouvez répéter?
Saint Bernard à ComVEC : IL N'Y A PAS DE BOUCLIER THERMIQUE AU CUL DU MODULE PASSAGERS !!!!
ComVEC à Saint Bernard : Vous pouvez confirmer?
Saint Bernard à ComVEC : Pas de bouclier thermique sur ce foutu vaisseau.
ComVEC à Saint Bernard : Rentrée annulée, restez sur l'orbite.
Saint Bernard à ComVEC : Ca c'est sur, on reste en orbite.

h12h07
ComVEC à Saint Bernard : Il semble que le bouclier thermique n'ait pas été monté lors de l'assemblage. Nous lançons des investigations. Pour le moment, le retour au sol est reporté.
Saint Bernard à ComVEC : Je confirme que nous n'envisageons pas de rentrer dans l'immédiat.

h14h53
ComVEC à Saint Bernard : Vous allez devoir patienter quelques jours en orbite, le temps de prévoir une mission de secours.
Saint Bernard à ComVEC : Vous l'appellerez Saint Bernard 2?
ComVEC à Saint Bernard : On cherche autre chose.

J8 h19:36
ComVEC à Saint Bernard : La mission de secours pilotée par Valentina décolle dans une heure, vous êtes bientôt tirés d'affaire.
Saint Bernard à ComVEC : Pas trop tôt. Confirmez que le vaisseau de secours a bien deux places vides.

J8 h19:56
ComVEC à Saint Bernard : C'est confirmé.

Finalement, Gwendrin et Jebediah sont rentrés au bercail.
Gwendrin est le premier pilote de la Vertikal Explo Corp a avoir subit deux missions de sauvetage.
Mais ce n'est que le début des mésaventures de celui qui sera bientôt surnommé le Khat Noir.

Pour ceux qui connaissent mal la faune de la région du centre spatial, le Khat est un animal familier domestiqué dans de nombreux foyers. D'un pelage habituellement restreint aux nuances de vert, il arrive que certains spécimens soient de coloration noire. Croiser un Khat noir est un présage néfaste dans les superstitions locales.
Dernière modification par Verthel le 31 janvier 2018, 23:35, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Laika
Messages : 624
Inscription : 18 avril 2016, 06:34
Localisation : Suisse / Vevey
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Laika » 31 janvier 2018, 21:44

:D :D :D
Excellent !! ça promet, vivement les prochaines missions !!
On sait qui a fait le premier pas sur la Lune, mais on ne sait pas qui l'a fait sur Terre.
Image

Avatar de l’utilisateur
Kerbalminator
Messages : 67
Inscription : 26 juin 2014, 21:28
Localisation : Earth
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Kerbalminator » 01 février 2018, 09:07

Bonjour
Quel sauvetage périlleux!
On veut la suite!
Kerbalminator

Avatar de l’utilisateur
Dakitess
Messages : 6889
Inscription : 25 janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Dakitess » 01 février 2018, 12:19

Belle narration que je me suis surpris à lire d'une traite alors qu'il y avait bien trop peu d'images à mon goût ! On veut effectivement la suite ^^
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

Avatar de l’utilisateur
Verthel
Messages : 60
Inscription : 01 décembre 2017, 20:10
Localisation : Près des étoiles
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Verthel » 03 février 2018, 11:49

Depuis quelques jours, le public se passionne pour la conquête spatiale.

Le récent sauvetage de Gwendrin et Jebediah a fait les gros titres des médias internationaux.
La réputation de la Vertikal Explo Corp grimpe en flèche. Enfin, une compagnie spatiale de Kerbin se préoccupe de la sécurité des Kerbonautes et ne les laisse plus hiberner pendant des années en orbite.

Devant la pression médiatique, le Directeur Verthel prend la décision radicale de déclassifier les rares images prises lors du retour sur Kerbin de Gwendrin, Jebediah et Valentina.

Il y en a seulement 3.
Officiellement.
Cela ne manque pas de faire les délices d’une presse focalisée sur différentes théories du complot qui pense que la Vertikal Explo Corp sous de faux airs paternalistes envers ses pilotes doit avoir des plans secrets inavouables.

La première est prise avec les 2 vaisseaux arrimés, peu de temps avant d’engager les manœuvres de rentrée.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Le vaisseau de sauvetage est légèrement différent de celui de la mission précédente car il contient un Mk1 Lander Can inséré entre la capsule et le module passagers. En effet, cette mission a servi de validation d’un nouveau vaisseau à grande capacité pouvant enchainer plusieurs sauvetages en orbite basse lors d’une même mission. Les rescapés des compagnies concurrentes se trouvent habituellement vers 80-90 km. Vu les coûts de lancement des fusées, autant pouvoir sauver plusieurs kerbonautes en une seule fois. De plus le bénéfice des sauvetages 2 et suivant est un gain net.
Le choix du Mk1 Lander Can vient d’une limitation de la capsule Mk1 command pod qui impose de déplacer le pilote avant de faire entrer le rescapé sauvé puis de les permuter. Avec le Lander Can, il y a un second point d’entrée, l’accès par EVA est plus pratique par la position latérale du sas, le déplacement des rescapé est facilité à l’intérieur du vaisseau.

Lors de cette mission de sauvetage hors norme, la première d’une longue série, le bureau d’étude demande de profiter du retour pour tester la rentrée dans l’atmosphère du vaisseau Saint Bernard 1 qui n’a, rappelons-le, pas de bouclier thermique.
Les ingénieurs précisent que pour ce faire, la présence d'un pilote à bord est facultative. S’ensuit une volée d’injures de Gwendrin et Jebediah qui promettent à leur retour de botter quelques postérieurs verdâtres.

Les deux vaisseaux rentrent dans l’atmosphère de concert. Contre toute attente l’absence de bouclier n’empêche pas le vaisseau vide d’arriver en état, comme le montrent les deux clichés pris avant amerrissage.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Verthel
Messages : 60
Inscription : 01 décembre 2017, 20:10
Localisation : Près des étoiles
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Verthel » 05 février 2018, 20:33

En cette belle journée ensoleillée typique du climat tropical du centre spatial, le Directeur Verthel convoque les responsables de tous les services de la VEC.

- Mes chers amis, j'ai une grande annonce à vous faire.

Les lumières de l'estrade convergent sur le pupitre du Directeur, éclipsant l'arrière-plan.

S'ensuit un grand silence dans l'assistance. Tous les regards convergent vers la figure messianique du Directeur.

L'écran géant qui occupe tout le mur derrière le pupitre s'illumine dans un tourbillonnement d'étoiles. Le zoom se fait sur le Soleil, puis rapidement le travelling passe par l'orbite équatoriale de Kerbin et s'arrête sur un cercle gris légèrement décalé.

- Notre prochaine destination est la Mun !

Le zoom affiche progressivement la Mun et son célèbre cratère équatorial.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
S'ensuit un grand silence dans l'assistance. Puis une salve d'applaudissements et des vivats emplissent longuement la salle de conférence.

- Et oui, c'est décidé. Nous y allons.
Dans les semaines à venir, toutes vos énergies doivent converger vers cet objectif.
L'échec n'est pas envisageable.

- Quel délai avons-nous, demande Wernher von Kerman.
- 34 jours.

S'ensuit un grand silence dans l'assistance. Puis le silence se poursuit, se prolonge ...

- Je précise 34 jours avant le décollage, je sais que notre service de Recherches et Développement a déjà trouvé les technologies nécessaires.

- Bien entendu, répond Wernher von Kerman, mais le bureau d'études a du mal à sortir les plans des modules optimisés.
Sans parler de l'Ingénierie et des sous-traitants qui ne respectent pas les délais et la qualité attendue sur les produits.
Et n'oublions pas les difficultés bien connues de notre chaine d'assemblage, en pleine restructuration suite à son récent cafouillage lors de la mission Saint Bernard 1.
Nos pilotes sont au bord de la rupture avec l'enchainement des test et vols d'essais, les missions de secours pour récupérer les pilotes des compagnies concurrentes quand ce n'est pas suite à nos propres égarements.

- Il suffit! Ces détails ne m'intéressent pas, répond le Directeur Verthel.
Vous avez tous vos missions.
Si certains ne pensent pas être à la hauteur, il reste quelques places en formation pour la prochaine promotion du service des Tests en Vol. Vous pourrez renforcer votre motivation en validant "in situ" les résultats de vos actions actuelles.
J'oubliais un détail. Notre principal concurrent vise lui aussi la Mun. Nous perdons de l'énergie à récupérer ses pilotes alors qu'il les utilise à tester à la chaine ses nouveaux propulseurs, sans se préoccuper particulièrement de leur bon retour au sol.
Nos pilotes savent que nous ferons tout pour réduire les risques qu'ils prennent en vol, ce n'est pas le cas de tous dans la profession.
J'en profite pour saluer les efforts constants de Valentina et son expertise du sauvetage orbital. Elle nous a récupéré trois nouveaux pilotes après le sauvetage de Saint Bernard 1. Elle mérite son nouvel indicatif Maman Khat.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Digression zoologique :
Les Khats sont une espèce endémique dans les latitudes du centre spatial. Les femelles construisent de confortables nids dans lequel elles couvent les 3 à 5 œufs que compte chaque portée triennale.
Les Khattes sont réputées pour l'attention extrême qu'elles accordent à leur progéniture, le temps que celle-ci soit autonome vers l'age de 2 ans et demi.
Dès qu'un petit Khatton s'égare ou quitte le périmètre de surveillance de sa mère, celle-ci ne ménage pas ses efforts pour le récupérer en suivant ses miaulements et le reconduire au nid.
Image
On note une différence de morphologie très nette entre les males (ci-dessus, cliché pris dans le stockage des déchets du centre spatial) et les femelles (ci-dessous dans un nid à l’état sauvage).
Image
N'oubliez pas que l'histoire ne se rappellera que du premier à poser le pied sur la Mun. Je sais déjà que Jebédiah est volontaire pour le premier vol.
Il y a un pactole à la clé qui nous assurera des rentrées financières régulières.
Nous avons entendu dire que de richissimes entrepreneurs attendent de voir qui remportera la course à la Mun pour proposer des contrats touristiques.
Ces contrats seront pour nous, il ne peut en être autrement.
Nous sommes à J-34. Maintenant, tous au boulot.

Le centre spatial entre en effervescence comme jamais auparavant, tous les services frisent la surchauffe. Le compteur des heures supplémentaires atteint des niveaux stratosphériques.
Et tous les efforts fournis finissent par payer.

J-17 : Présentation officielle de l'étage d'amunissage.
Tous les Kerbonautes du site sont conviés par le service Ingénierie dans le grand hall d'assemblage dont la partie centrale est masquée par une grande tenture bleue étoilée, aux couleurs de la Vertikal Explo Corp.
La tension est à son comble lorsque Wernher von Kerman s'approche du pupitre placé devant la tenture.

S'ensuit un grand silence dans l'assistance.

Wernher von Kerman tapote son micro, dans le silence persistant de l'assistance. Puis il prend la parole.
- Mes amis, j'ai le grand plaisir de vous présenter le vaisseau qui conduira Jebediah à la surface de la Mun et nous le ramènera sans recourir aux services de Maman Khat, du moins nous l'espérons fortement.

La tenture est retirée dans un grand tourbillonnement et les projecteurs se braquent sur l'objet qui apparait enfin.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Le précédent grand silence se poursuit quelques instants avant qu'une petite voix ne se fasse entendre.
- Mais que c'est laid !

Wernher von Kerman passe par plusieurs nuances de vert, 50 diront les mauvaises langues un peu plus tard.
Et il se met à hurler, minuscule petite figure au milieu d'un hall gigantesque.

- Oui, c'est moche, mais on a que ça à proposer dans le délai impartit. Ca devrait permettre d'y aller et d'en revenir.
On est à J-17, si on était à J-170 on pourrait faire mieux et moins laid. Mais voilà, c'est comme ça!

Cela jette immédiatement un froid dans l'assemblée et s'ensuit encore une fois un grand silence.

Jebédiah s'approche du vaisseau, l'examine attentivement, en fait le tour, tapote les tuyères, recule un peu pour avoir une vue d'ensemble.
- Ca va le faire. Vous avez les propulseurs pour nous envoyer là-bas?

La pression retombe d'un coup et une salve d'applaudissements redonne le sourire à Wernher von Kerman.

J-5 : Réunion du service Communication au centre spatial
La veille, des fuites dans la presse locale ont fait état d'un projet très avancé pour la Vertikal Explo Corp avec une échéance à moins d'une semaine. Dès le petit matin une horde de journalistes s'amasse aux porte du centre spatial, à la plus grande inquiétude des services de sécurité.
Une cellule de crise se met en place pour gérer la communication officielle.
Le Directeur Verthel s'étonne des fuites et déclare que si les coupables sont identifiés, ils seront inscrits en première place sur la liste des volontaires pour la première mission habitée vers Jool.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Vue d’artiste d’un voyage dans le système Joolien.
Image
Ce préalable étant acté, la réunion se déroule normalement.
La décision est prise d'annoncer officiellement au monde entier qu'un vol va partir dans 2 jours vers la Mun.
Wernher von Kerman objecte que nous sommes à J-5
Le Directeur Verthel confirme le nouveau calendrier au grand désespoir de Wernher von Kerman qui manque de s'étrangler et retravaille sa palette de verts.
Jebédiah intervient pour dire que selon lui, tout se passera bien et qu'il n'a pas de réserves pour un départ dans 2 jours. On se demande bien ce qui pourrait inquiéter un individu avec autant de sang-froid et de tels nerfs d'acier. Il demande qu'un nom soit officiellement attribué à la mission.
Un florilège de propositions voit le jour.
Munar 1, Premier Bond, VECtor 1, MUNission 1, ...

Valentina suggère que le choix revienne à Jebédiah. Après tout c'est le premier concerné.
Prenant quelques instants de réflexion, ce dernier se prononce pour MUNission 1.

Walt Kerman, responsable des relations publiques de la Vertikal Explo Corp objecte qu'en cas d'échec et de crash sur la Mun, le parallèle avec un projectile égaré fasse les gros titres de la presse.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Illustration de projet de page de couverture d’un célèbre magazine à scandale en cas d’échec d’une mission Munaire. Transmis gracieusement par une source anonyme.
Image
D'une voix unanime, Jebédiah, Wernher von Kerman et le Directeur Verthel s'écrient que l'échec n'est pas une option retenue.

C'est ainsi que la réunion débutée à J-5, accouche 2 heures plus tard, à J-2, du vol MUNission 1 !

Si c'était encore possible, les choses s'accélèrent pour tenir l'objectif du décollage dans 2 jours.
Le service de sécurité doit prendre des renforts auprès de différentes sociétés de sécurité locales pour intercepter et reconduire hors de l’enceinte les journalistes trop insistants.

J0, 10 minutes avant décollage
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
C’est le grand jour, la fusée MUNission 1 est sur le pas de tir. Les derniers tests sont effectués avant le compte à rebours.

J0 +8 secondes
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
La fusée n’a pas explosée sur le pas de tir.
Un soupir de soulagement est enregistré par le pupitre du directeur de vol.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
A quelques secondes de l’amunissage
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Jebediah Kerman, premier être vivant à fouler la surface de la Mun.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Retour dans la capsule MUNission 1. Derniers regards à la surface avant de rentrer à la maison.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image

Avatar de l’utilisateur
Kerbalminator
Messages : 67
Inscription : 26 juin 2014, 21:28
Localisation : Earth
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Kerbalminator » 06 février 2018, 10:18

Bonjour
C'est intéressant! Continue!

Avatar de l’utilisateur
Verthel
Messages : 60
Inscription : 01 décembre 2017, 20:10
Localisation : Près des étoiles
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Verthel » 09 février 2018, 15:25

Les festivités suite au retour de Jebediah se terminent.
Le centre spatial reprend peu à peu son activité et son rythme normal.

Les contrats affluent, au plus grand plaisir du département Finances.
Parmi les appels d'offres, la demande d'une organisation scientifique internationale retient l'attention de tous.
Il s'agit de placer en orbite munaire un laboratoire pouvant héberger de nombreuses expériences ainsi que les scientifiques nécessaires à leur exploitation.

Pour la Vertikal Explo Corp, ça sera une première. Il est donc impératif d'être retenu pour ce marché.
C'est le sens des directives précises du Directeur Verthel qui délègue la gestion de projet à Wernher Von Kerman.
Etant très pris par les relations publiques et la communication de la VEC qui surfe sur le succès de la mission MUNission 1, le Directeur ne peut pour cette fois s'investir personnellement dans le projet.

Le prototype du laboratoire est prêt juste à temps pour postuler à l'appel d'offre.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Quelques jours plus tard, l'offre technique de la VEC est retenue. L'étape des négociations commerciale n'a pas lieu, la VEC étant la seule compagnie à avoir fait une proposition techniquement crédible, ayant un bon potentiel de réussite. Sur ce coup, les concurrents sont loin derrière, ce qui n'est pas pour déplaire aux dirigeants de la VEC.

La date de départ de la mission approche.
Les cinq places disponibles dans le futur satellite scientifique munaire ne seront pas toutes utilisées pour le vol. Seul un pilote, Desbal, et un scientifique, Bob, seront du voyage.
Ils devront rester sur l'orbite munaire pour une période de 4 mois, ce qui permettra de valider la possibilité de réaliser à l'avenir des missions longue durée. Un renforcement de l’équipe en orbite est prévu en cours de période.

La fusée ScientiMun 1 est sur son pas de tir, plus que quelques minutes avant le départ.
Tous les voyants sont au vert. Le directeur de vol, Jebediah pour l'occasion, est prêt à lancer le compte à rebours.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Dans fracas apocalyptique, la fusée décolle et commence son ascension vers l'orbite de Kerbin.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Le vol vers la Mun se déroule sans incidents notables et après quelques manœuvres orbitales parfaitement réalisées par Desbal, le laboratoire est enfin positionné sur son orbite stable à 100 km de la surface.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
Une première orbite se passe, permettant à l'équipage de s'assurer que les paramètres sont nominaux.
Une seconde orbite permet à l'équipage de souffler après la tension du vol et de profiter du panorama unique de la Mun qui s'offre à eux.
Le confort du Laboratoire ScientiMun est sans commune mesure avec celui de la mission MUNission 1, dans laquelle Jebediah était très à l'étroit dans sa petite capsule monoplace.

La troisième orbite est dédiée à une sortie extra véhiculaire du scientifique, Bob Kerman, qui doit lancer les différents instruments de mesure répartis sur la coque du laboratoire.
Malgré de longues heures en simulateur, la tension est à son comble. Il faut se mettre à la place d'un Kerbonaute qui risque en cas d'incident de devenir involontairement un nouveau satellite Munaire, le temps qu'une éventuelle opération de secours puisse le récupérer. Rappelons à cette occasion qu'une certaine pilote s'est spécialisée dans ce type d'activité.
Mais heureusement, tout se passe sans incidents.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
La quatrième orbite, suite au retour de Bob dans le labo, est dédiée au contrôle de la bonne marche des expériences fraichement mise en fonctionnement.
Là encore, tout fonctionne parfaitement, à la plus grande satisfaction du service Recherche et Développement qui avait engagé sa réputation sur ce vol.

Les activités normales se poursuivent pendant les orbites cinq à huit.

Le programme de la mission prévoit de récupérer les premiers résultats des expériences dans le module scientifique lors de la neuvième orbite, pour pouvoir activer les travaux de recherches et justifier la présence des deux scientifiques à bord.
L'activation des travaux de recherche est enclenchée. Tous les paramètres du laboratoire sont au vert.
Par contre une alarme se déclenche dans le module de commande.

- HOUSTON, nous avons un problème !

Quelques explications sont nécessaires à ce stade du compte rendu de la mission.
Le Pilote, Desbal, commandant de la mission ScientiMun 1, est en contact permanent avec le centre de contrôle au sol, par l'intermédiaire du ComVEC, poste occupé sur cette mission par Jebédiah.
La confidentialité de certains échanges nécessite d'utiliser parfois des codes pour signaler que certaines informations sont sensibles.
Le code HOUSTON signale au ComVEC qu'il doit déclencher le blackout complet du centre de contrôle avec coupure de toute communications à l'extérieur, fermeture des accès, interdiction des entrées et sorties, et convocation du Directeur et du responsable des Relations Publiques qui seront le seuls autorisés à entrer et sortir.

Pour le public, un défaut de communications a fait perdre le contact avec le ScientiMun pendant 1h 27min 41secondes, avant que tout redevienne normal.
C'est la version officielle.
Ce qui suit a été déclassifié plusieurs années après la mission.

- ScientiMun ici ComVEC, nous vous écoutons.

- On a un problème électrique, la puissance chute après le démarrage des travaux de recherche dans le laboratoire.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
- Ca semble normal, le laboratoire consomme une grosse puissance.

- On le sait! Normalement la puissance doit chuter quand on passe dans l'ombre de la Mun. Là on est sur la face éclairée.

- Ok, coupez le labo, on voit ça avec le responsable du Bureau d’Etudes. On vous rappelle.

19 minutes plus tard.

- ScientiMun ici ComVEC, l'ingénieur en chef est là. C'est lui qui prend la communication.

- ScientiMun, on a revérifié les calculs, normalement vous avez assez de panneaux solaires sur la coque pour les besoins du labo.
Vous devez tester chaque panneau.

- C'est fait tous les capteurs sont ok.

- Redémarrez le labo et confirmez la consommation électrique.

- Ca chute à nouveau.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
- Vous êtes bien sur une orientation anti-normale comme prévu au plan de vol pour avoir un ensoleillement optimal.

- Oui, vous nous prenez pour des débutants?

- Envoyez les flux de puissance donnés par les panneaux?

- C'est envoyé.

- Mais c'est la moitié de ce qui est prévu! Confirmez.

- Confirmé.

- Envoyez-nous le relevé de production électrique de chaque panneau.

- Ca sera fait dans 10 minutes.

- Ok, on analyse ça pendant votre passage dans la demi orbite sans communication.

- A l'occasion, pensez à envoyer des satellites relais autour de la Mun.

- On y travaille. Il faut caser ça dans les budgets.

Une demi orbite plus tard, lorsque les communications reprennent.

- ScientiMun ici ComVEC, on ne comprend pas pourquoi la moitié des panneaux ne produisent pas. Faites un quart de tour pour tester les flux.

- Le flux reste constant, une partie des panneaux précédemment inertes produisent, une partie de ceux qui fonctionnaient ne fonctionnent plus.

- C'est impossible, j'ai les plans sous les yeux, on a placé les panneaux sur le demi cylindre exposé quand vous êtes en orientation normale ou anti normale.

- Je sors vérifier ça. Confirmez l'autorisation d'EVA d'urgence.

- Confirmé.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
13 minutes plus tard.

- Ici ScientiMun, les plans de montage n'ont pas été respectés. Les panneaux sont répartis sur toute la partie cylindrique. La moitié ne sont pas exposés.

Quelques minutes de silence dans le centre de contrôle au sol.

- ScientiMun ici ComVEC, on cherche ce qui s'est passé. Annulez les activités de recherche scientifique. En l'état la mission est un échec partiel.

- Pas de soucis, on attend au chaud. Il y a assez de courant pour les systèmes vitaux. On va profiter de la vue.

4 orbites plus tard.

- ScientiMun ici ComVEC, on a trouvé. Le service Ingénierie a pensé qu'il y avait une erreur sur les plans et que les panneaux devaient être montés sur toute la circonférence du vaissau. Pour eux c'est une évidence en terme d'équilibrage des masses et de stabilité du lanceur. Ils avaient pris du retard sur le montage d'autres éléments et ont décidé de faire la modification sans validation. Grâce à cette idée lumineuse, vous avez perdu la moitié de la puissance des panneaux.
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER:
Image
- C'est malin. Vous transmettrez nos félicitations au service Ingénierie. En attendant quelle est la suite de la mission?

- La R&D est sur le point de sortir un prototype de panneau solaire déployable et orientable, bien plus efficace que vos carrés fixes.
On pense pouvoir lancer un module électrique qui s'arrimera au labo dans une quinzaine de jours.

- Vous ne pensez pas qu'on aurait pu attendre d'avoir ces panneaux pour les mettre directement sur le labo.

- Non, on était tenu par les délais du marché qui nous imposait une date limite pour la satellisation du labo.

- Et le fait que le labo ne soit pas opérationnel?

- C'est un soucis. Notre service Juridique traitera l'affaire avec le commanditaire. C'est hors de vos préoccupations.

- Très bien, on attend l'arrivée du module électrique.

Officiellement, en plus du problème de communications, le laboratoire a subit une défaillance de la moitié des batteries.
Des explications sont demandées au fournisseur qui se retourne vers ses propres fournisseurs de composants situés dans une contrée de Kerbin réputée pour ses couts de productions très faibles, et accessoirement son niveau de qualité nettement en deçà des standards de la Vertikal Explo Corp.
Le silence en interne sur les vraies causes de l'incident est garanti par l'ouverture d'une session de formation, sur la base du volontariat, pour une future mission habitée vers Eeloo.

Qui sait, peut-être que les batteries ont aussi un problème non identifié à jour.
Dernière modification par Verthel le 11 février 2018, 19:36, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
tayronn
Messages : 123
Inscription : 02 septembre 2016, 18:39
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par tayronn » 09 février 2018, 16:04

C'est ma partie préférée, la narration est cool, avec encore un peu plus d'images ce sera parfait !

Avatar de l’utilisateur
Adrienlc
Messages : 30
Inscription : 26 octobre 2014, 03:25
Localisation : Coincé sur Ike
Contact :

Re: Chroniques de la Vertikal Explo Corp

Message par Adrienlc » 11 février 2018, 19:31

Excellentissime, la narration est vraiment cool et je trouve qu'il n'y a au contraire pas trop d'images, cela rend le récit plus immersif. Par contre je peux pas accéder a certaine images :?
"Kerbin est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau" Konstantin Edouardovitch Tsiolkovski

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit