Nous sommes actuellement le 16 Juillet 2018, 05:48

Quand un nul va sur la Mun...

Une histoire épique à raconter ? Vous souhaitez raconter votre dernière épopée au confins de l'univers ? Racontez toutes vos histoires ici même.

Quand un nul va sur la Mun...

Message par Popiette » 03 Juillet 2017, 09:10

Bonjour tout le monde ! Je me suis inscrit sur votre forum il y a peu, dans l'espoir de trouver une communauté assez active, dans laquelle je pourrais peut être bien prendre part à deux ou trois topics, et soyons honnête, faire un peu d'espionnage industriel. 8-)

C'est que, comment dire... Je suis encore très mauvais (et moi qui pensais que l'espace c'était plus simple, car plus de problèmes de pressions et de frottement des fluides...). Alors voilà, je vais vous raconter mon voyage vers Mun, ça fera un peu office de présentation, j'ai même des screens !

D'abord, je vais vous épargner le premier voyage, celui de Jebediah Kerman, complètement raté. Faute de carburant, la fusée Nano IV n'a pas pu terminer sa manoeuvre d'amunissage, et la misson Nichijou s'est soldée par un crash, c'est tout ce qu'il y a à savoir.

C'est dans ce contexte d'échec et de mort, que je confie à Valentina Kerman la mission de planter un drapeau de Nichijou sur la Mun. Après avoir conçu une nouvelle fusée, sobrement intitulée Nano V, je l'envoie dans l'espace, rencontrer son destin. Le voyage se passe bien, je ne vous cache pas que je ne me souviens plus trop des détails, vu ce qu'il vient de se passer. C'est encore une fois, lors de l'approche de Mun, que les choses deviennent tendues. J'ai encore mal dimensionné le carburant de ma fusée, et de toute évidence, il n'y en aura pas assez pour repartir. Le vaisseau circularise son orbite autour de Mun, fait un tour, et amorce une trajectoire d'amunissage. Les pieds de Nano V se déploient, j'oriente la fusée, j'active le RCS, le réacteur, je m'assure que tout se passe bien, tout en contemplant ce magnifique paysage Munaire, qui me vend beaucoup de rêve (j'imagine que chez vous c'est encore plus chouette que chez moi, car je n'ai pas encore installé de mods). Lorsqu'il reste encore 200 ou 300 mètres avant d'amunir, c'est le drame : plus de carburant pour le réacteur. C'est là que la situation commence à tourner au cauchemar.

Image

Plutôt que de tuer Valentina dans un crash de fusée, en la broyant sous des décombres, le destin a décidé de la laisser en vie sur Mun. Du vaisseau, il ne reste plus que la capsule, un réservoir de carburant pour RCS a demi plein, et les propulseurs RCS. Parce que Valentina aime quand les choses sont bien faites, elle sort de sa capsule, et part accomplir sa mission : planter le drapeau sur Mun, et devenir la première Kerbal a poser le pied sur un astre autre que Kerbin.

Face à tant de dévouement, que faire ? Je ne pouvais me résoudre à la laisser mourir sur Mun.
Je commence à élaborer une nouvelle fusée, basée sur l'ancienne, mais censée pouvoir amunir, repartir, le tout avec un équipage en vie. C'est la première fois que je conçois un vaisseau dans lequel il va y avoir plusieurs Kerbals, et je suis un peu dérouté. Je ne sais pas trop comment m'y prendre, quel pièce choisir pour ma fusée. Je fini par me décider. Cette solution ne me plait pas trop, mais nous n'avons pas le temps, Valentina nous attend sur Mun.

Par chance, Jebediah Kerman vient juste de se remettre de son crash sur Mun. Après un petit saut à la machine à café des bureaux, nous partons de nouveau pour Mun, dans l'espoir de sauver Valentina Kerman d'une mort certaine, et bien pénible.

Tout se passe à merveille, et je me félicite de m'améliorer constamment dans tout ce que je fais. A l'exception que, l'amunissage n'a pas eu lieu a l'endroit escompté, près de Valentina, mais 15 km plus loin...

15 km à parcourir, à une vitesse d'environ un mètre par seconde, le calcul est vite fait : On appuie sur F5, et Valentina va piloter les restes de Nano V. En utilisant le RCS, elle parcourt 5 km. La kerbonaute chevronnée parvient à s'extraire du cratère dans lequel elle a amuni, et commence à en contourner un autre, de peur de tomber dedans et ne pas réussir à s'en sortir. A ce moment là, un choc un peu trop prononcé sur les restes de Nano V fini d'achever cette fusée, qui restera dans les mémoires (mais malheureusement pas de la façon que j'escomptais). Heureusement que la combinaison EVA possède un jetpack ! Les 10 derniers kilomètres se font en EVA, avec quelques gamelles qui, en plus de l'entrée de Valentina au Panthéon, lui vaudront une place dans le Guiness Book des records.

Image

Lorsque le carburant pour RCS de sa combinaison est totalement épuisé, il reste 600m à parcourir. On aperçoit la fusée au loin.
Elle semble osciller, c'est étrange. A mesure que Valentina se rapproche, la fusée Rescuer oscille de plus en plus, et tombe. Elle tombe oui.

Elle est intact, mais elle est tombée, la fusée. Valentina n'est pas encore au bout de ses surprises, puisqu'elle découvre par la même occasion comment elle va rentrer sur Kerbin. Oui, en effet, c'est une capsule dimensionnée pour un seul Kerbal sur le bout de la fusée, mais en regardant attentivement, on constate qu'un siège a été consciencieusement fixé sur cette dernière, pour y installer Valentina ! Après une photo souvenir, un autre drapeau planté, Jebediah et Valentina repartent pour Kerbin.

Image

Ais-je oublié de vous dire, qu'encore une fois, il me manque du carburant ? Certes, puisque la fusée a décollé alors qu'elle était couchée, les conditions n'étaient pas optimales. Mais toujours est-il que ce fond de réservoir dont je disposait me paraissait plus que limite pour rentrer sur Kerbin... Les deux Kerbonautes tentent de circulariser leur trajectoire autour de Mun, sans succès. La fusée rescuer fini par s'écraser environ 20 minutes plus tard.

Image

Voici comment s'est fini la mission Nano. J'aurais pu, tenter de renvoyer quelqu'un à nouveau pour secourir mes deux pilotes, mais bon, quand ça veut pas, ça veut pas !

Et puis bon, ça fera un peu de paperasse, tant pis...

Vous aurez compris, mon soucis à moi, c'est le carburant. Soit il y en a trop, et ça m'embête, soit il n'y en a pas assez. J'espère que ça vous a bien fait rire ! Moi en tout cas, je me suis bien marré, et je suis persuadé que ce j'ai "vécu" ce week end, en essayant de ramener Valentina, aucun AAA ne réussira à faire pareil !

A plus tout le monde ! Je part, jeter un coup d'oeil à vos fusées... Elles ont l'air belles... 8-)
C'est un grand qui m'a dit de le faire !
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 4
Inscription : 27 Juin 2017, 19:01
Localisation : Yuggoth

Re: Quand un nul va sur la Mun...

Message par Dakitess » 03 Juillet 2017, 09:46

En attendant de lire tout cela avec attention ce soir, sois dors et déjà le bienvenu :) Tu peux d'ailleurs te présenter dans la rubrique qui va bien ^^
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6801
Inscription : 25 Janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France

Re: Quand un nul va sur la Mun...

Message par MiniAstro049 » 03 Juillet 2017, 10:14

maintenant sa fait un an que jouait a Ksp et pendant au moins 7-8 mois de jeu j'ai toujours eu se même problème de fuel mais je peux pas t'aider car moi même je ne sait pas vraiment comment j'ai fait pour régler le problème: :D mais je peut te donner quelques conseils!

Cela peut venir de ton pilotage

Je te conseille mon craft sur mon hangar (normalement y'a assez de fuel!) http://hangar.kerbalspaceprogram.fr/?showcraft=450

Bonne chance car moi j'ai du en avoir! :D
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 221
Inscription : 26 Février 2017, 18:19
Localisation : Maine et Loire

Re: Quand un nul va sur la Mun...

Message par Fractaliste » 03 Juillet 2017, 18:44

Coucou et bienvenue sur le forum.

Bravo ta petite histoire est bien agréable à lire, j'espère qu'on aura droit à de nombreuses autres ! En tout cas ton aventure me rappelle mes débuts il y a quelques mois à peine... Et ces foutues fusées qui ne veulent jamais rester debout alors que le sol est à peine en pente... Grrrrr j'en ai recommencé des missions à cause de ça...
Il y a 10 type de personnes dans le monde, ceux qui comprennent le binaire, et les autres.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 93
Inscription : 02 Avril 2017, 12:56
Localisation : Non renseignée

Re: Quand un nul va sur la Mun...

Message par Laika » 04 Juillet 2017, 08:26

Salut Popiette.
Quel titre aguicheur !
Alors on a tous été nul ? Je pense que "debutant" aurait été meilleur non ? :)

Oui c'est vrai que c'est pénible les premières missions, trop petit, trop gros pfffff !!

Trouver le juste milieu sans faire les savants calculs n'est pas évident heureusement, il y a F5 , cela permet de refaire la mission en modifiant le vaisseau en retournant dans le VAB.

Kerbin Mun Kerbin en est justement une "courte" qui permet ce luxe., en bref ne sauvegarde qu'au dernier moment, juste avant l'entrée atmosphérique à la fin du retour avant de descendre sur Kerbin.

Il faut mieux construire en prevision de la mission, dans sa totalité car prévoir un sauvetage sans places à bord pour le(s) Kerbal à secourir sa fait mal quand on s'en rend compte trop tard.

Pour une fusée plus basse ne la fait pas en longueur, tes reservoirs tu les met en symétrie par trois (sur les côtés) que tu pourras larguers lors du décollage de Mun, il te restera la partie centrale qui te fera faire ton retour sur kerbin.
Ne pas oublier le découpleur et un bouclier thermique, les parachutes te feront le reste.

Courage, et vivement la suite..... :)
On sait qui a fait le premier pas sur la Lune, mais on ne sait pas qui l'a fait sur Terre.
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 624
Inscription : 18 Avril 2016, 06:34
Localisation : Suisse / Vevey

Re: Quand un nul va sur la Mun...

Message par Affreustronaute » 04 Juillet 2017, 18:31

J'ai vraiment aimer lire ton histoire sachant que sa fait 1 an que j'ai le jeu et que j'ai le même problème de fuel que toi :lol: . Moi sa fait 1 an que les 5 équipes de sauvetage y sont toujours. :lol:
Deux choses sont infini: l'univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'univers, je n'en ait pas encore acquis la certitude absolue.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 185
Inscription : 28 Décembre 2015, 17:37
Localisation : Dans le temp et l'espace.

Re: Quand un nul va sur la Mun...

Message par Laika » 05 Juillet 2017, 04:33

:lol: :lol: :lol: Afreustronaute.....
On sait qui a fait le premier pas sur la Lune, mais on ne sait pas qui l'a fait sur Terre.
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 624
Inscription : 18 Avril 2016, 06:34
Localisation : Suisse / Vevey

Re: Quand un nul va sur la Mun...

Message par Popiette » 06 Juillet 2017, 08:19

Merci tout le monde, je pensais pas que mon histoire aurait autant de succès !

Je vais essayer de mettre à profit vos conseils. 8-)
C'est un grand qui m'a dit de le faire !
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 4
Inscription : 27 Juin 2017, 19:01
Localisation : Yuggoth


Retour vers Histoire d'une épopée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit

cron