Nous sommes actuellement le 19 Avril 2018, 18:09

Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Une histoire épique à raconter ? Vous souhaitez raconter votre dernière épopée au confins de l'univers ? Racontez toutes vos histoires ici même.

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Gilflo » 20 Août 2017, 22:44

Poursuite de l'aventure avec Eaglestar
Refuelling de l'EagleStar.
[Reveal] Spoiler:
Image

L''explorer se servira au retour et lui pompera à peine 5% de son Liquidfuel pour remplir ses reservoirs
Ici les 6 gros "Drills" en action
[Reveal] Spoiler:
Image

Départ vers le nord. la puissance des moteurs est bloquée à 75% étant donné que l'hydravion géant est délesté de son satellite et de l'Explorer.
[Reveal] Spoiler:
Image

Après le décollage nous montons aussi rapidement que possible a 31000m, les moteurs étant les memes que celui de l'Explorer, nous avons vu que c'était un bon compromis pour la meilleure autonomie.
[Reveal] Spoiler:
Image

Passant 11000m. l'avion vole en Flyby wire.
[Reveal] Spoiler:
Image

Nous allons rejoindre le waypoint situé sur l'ile à l'horizon. Il determine un spot ou l'on trouve l'Ore à 13% de concentration
[Reveal] Spoiler:
Image

En fait en approchant de ce point nous avons encore la moitié des reservoirs pleins et nous décidons de mettre le cap sur le Pole nord ou l'on trouve de l'Ore à peu près partout sur un sol très plat.Notez que par mégarde j'ai allumé les moteurs nucléaires. Ils seront coupés rapidement
[Reveal] Spoiler:
Image

Un nouveau Waypoint est déterminé et nous mettons le cap dessus, les virages sont très très longs à cette altitude et cette vitesse. il est très difficile de modifier la trajectoire. A 90 kms du point nous commençons la descente. Jool se lève ou se couche à l'horizon
[Reveal] Spoiler:
Image

En très longue finale on distingue à peine le sol
[Reveal] Spoiler:
Image

A 12 kms du point d'atterrissage, on distingue les contours de la banquise
[Reveal] Spoiler:
Image

Altitude 700m, Jool se couche et est devenue toute bleue
[Reveal] Spoiler:
Image

On va être trop long, mais l'avion est stabilisé, on continue l'approche, il y a suffisamment de banquise devant nous....
[Reveal] Spoiler:
Image

Presqu'au sol, finalement ce n'est pas blanc, c'est beige marron comme de la toundra..
[Reveal] Spoiler:
Image

Retour en roulant vers le waypoint. C'est tout lisse et plat, très facile pour poser
[Reveal] Spoiler:
Image

Sortie des drills
[Reveal] Spoiler:
Image

Apres les pleins, Sortie et plantage d'un drapeau
[Reveal] Spoiler:
Image


ET VOILA LA VIDEO
https://youtu.be/wzeR1Xvp1_M
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Laika » 21 Août 2017, 11:26

Joliiiiiiiiiiiii !!! Enfin une suite, je commençai à me sentir un peu seul :)
On sait qui a fait le premier pas sur la Lune, mais on ne sait pas qui l'a fait sur Terre.
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 624
Inscription : 18 Avril 2016, 06:34
Localisation : Suisse / Vevey

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Gilflo » 21 Août 2017, 12:10

C'est les vacances, il n'y a pas grand monde!!
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Gilflo » 21 Août 2017, 14:50

Pour ceux que ca intéressé, l'Eaglestar est telechargeable ici, mais attention, il y a 20 mods!!
https://kerbalx.com/gilflo/Laythe-EagleStar
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Gilflo » 04 Septembre 2017, 11:33

Visite de Laythe - suite
Apres le 1er vol vers le pole, il est temps de tracer la carte et de baptiser les iles
Voila ce qu'à décidé l'équipage: 6 grands groupes d'iles:
- 2 à l'est: Solomon et Polynesia et 1 à lOuest: CAribean
-1 au nord: North Hebrides, 1 au sud South Hébrides et 1 au centre: Les iles du Centre
Egalement les poles Nord et Sud qu'on ne voit pas sur la photo
Image

Voila le site d'amerrissage, l'étoile rouge et le trajet effectué par l'EagleStar vers le Pole puis vers "The bone island" vers les Hébrides du sud, vol de 1200 kms
[Reveal] Spoiler:
Image


L'équipage va tester l'autonomie et les procedures de montée et de croisière. Pour ceux qui sont aviateur, ou ingénieur aero, ils savent que plus on monte, plus le domaine de vol rétrécit: Plus on monte, moins il y a d'air, plus il faut voler vite pour ne pas décrocher, mais pas trop pour éviter la surchauffe de la cellule (et le décrochage haut qui n'est pas simulé ici). Et pour pouvoir voler tranquillement a haute altitude, l'avion doit être parfaitement équilibré longitudinalement, sinon c'est le décrochage au moindre virage ou l'impossibilité d'atteindre le niveau de vol

Décollage à 140m/s
[Reveal] Spoiler:
Image


Nous décollons face au nord ce qui peut paraitre paradoxal quand on regarde la carte, mais celle ci est plate et représente le globe...
Comme nous sommes proche du Pole, nous allons traverser tous les méridiens face au nord pour nous retrouver cap au sud de l'autre coté du pole
Assiette de montée 45°ce qui permet d'atteindre le plus vite possible les hautes altitudes tout en accelerant rapidement: Les moteurs ramjet de l'OPT on la particularité d'avoir une poussée qui augmente au fur et à mesure que la vitesse augmente, plus elle augmente, plus ils avalent d'air, plus on accélère et comme l'air se raréfie en montant il faut accélérer d'autant plus fort pour en avaler plus, acceleration qui est favorisée par le fait que l'air est de moins en moins dense....Solution économique également, moins d'air signifie moins de Liquid fuel consommé...
[Reveal] Spoiler:
Image


Passant 11000m, assiette 30° pour accélérer de façon à "élargir le domaine de vol", on s'éloigne de la vitesse de décrochage basse, et cette assiette encore élevée permet le bon compromis entre montée vers un air moins dense, accélération, consommation et domaine de vol..
On utilise Pilot assistant pour diriger le vol c'est beaucoup plus précis qu'à la main, surtout pour le passage du pole ou le cap va varier très vite
[Reveal] Spoiler:
Image


Passant 16000m suivant la meme logique on réduit l'assiette à 20. comme on continue d'accélérer le taux de montée verticale ne diminue pas vu qu'il dépend de la vitesse horizontale. Ca permet également d'éviter la satellisation
[Reveal] Spoiler:
Image


A 200000m assiette 5° et on continue la montée vers 30000m qui sera notre altitude croisière, tout en diminuant progressivement l'assiette et la poussée pour accrocher le niveau sans surchauffe
[Reveal] Spoiler:
Image


Passage du pole, en moins d'une minute, cap 84°, poussée 2/3 en montée
[Reveal] Spoiler:
Image


Cap 133°
[Reveal] Spoiler:
Image


Moins d'une minute après nous sommes au cap 171 à notre altitude de croisière, poussée 1/3, a 1100 kms de notre destination. Il reste environ 75% de carburant. Mach 5.3 et 1475m/s
[Reveal] Spoiler:
Image


Montée douce vers 33000m à 560 kms de la destination
[Reveal] Spoiler:
Image


A 156 kms, on aperçoit l'ile
[Reveal] Spoiler:
Image


Virage pour la finale après le passage vertical du point d'atterrissage
[Reveal] Spoiler:
Image


En finale 110m/s, poussée très réduite car très très léger...., le terrain monte et je surveille la vitesse verticale pour ne pas descendre trop vite, ici je monte légèrement, mais moins que le terrain, ce qui fait qu'on descend quand meme
[Reveal] Spoiler:
Image


Courte finale 101m/s, poussée 1/15
[Reveal] Spoiler:
Image


Au sol
[Reveal] Spoiler:
Image


La suite tres bientôt!!
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Fractaliste » 04 Septembre 2017, 11:44

Joli reportage !

Tu peux détailler l'histoire de domaine de vol qui rétrécit ? Ca a l'air intéressant comme point technique :o
Il y a 10 type de personnes dans le monde, ceux qui comprennent le binaire, et les autres.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 93
Inscription : 02 Avril 2017, 12:56
Localisation : Non renseignée

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Gilflo » 04 Septembre 2017, 15:59

En fait pour un gros liner au niveau de la mer en lisse, c'est a dire train rentré et volets rentrés, a la masse maxi décollage la vitesse de décrochages au alentour de 160 kits et la vitesse de sécurité en vol est d'environ, 1,3 fois cette vitesse donc 210 kts.. la vitesse est mesurée par une difference de pression entre la pression dynamique due à la vitesse du flux d'air qui rentre dans le tube pitot et la pression statique qui environne l'avion.
Quand on monte, la pression d'air diminue avec l'altitude, l'air est moins dense et il est plus froid, mais la technique de mesure est toujours la meme avec en plus des tas de calculateurs qui font les corrections qui vont bien au niveau de la temperature, de la densité et de la compressibilité qui augmente avec la vitesse.
En croisière à 10000m la vitesse indiqué sur le badin n'a rien a voir avec la vitesse réelle qui s'exprime en nombre de mach. mais cette vitesse indiquée sert pour le domaine de vol. C'est une vitesse aérodynamique. Quand cette vitesse indiquée indique 280 kits en croisière à 10000m avec un mach à 0.8, la vitesse réelle, sans vent, est en réalité 480 kts, 600 fois le nombre de mach.
A cause de la moindre densité de l'air, la vitesse mini indiquée de sustentation en vol est plus élevée que si on était au niveau de la mer. alors que le décrochage à lieu en gros vers 160 kits au niveau de la mer, il serait en gros de 210 kts en vitesse indiqué en croisière, et la vitesse mini serait de 250 kts.
C'est très important parce qu'en virage a 60° d'inclinaison, l'avion pese 2 fois son poids (force centrifuge) et soi n fait ca à 10000m, c'est le décrochage assuré...
Au dela d'une certaine vitesse c'est le décrochage haut car on rentre dans un phénomène de compressibilité au alentour de Mach 0.9 car les ailes des liners ne sont pas taillées pour passer le mach. A ce moment les filets d'air se décrochage de l'aile, comme pour un décrochage basse vitesse, et l'aile ne porte plus. donc pour être en sécurité, le domaine de vol d'un liner est entre 250kts et 320 kts de vitesse indiqué et quand on vole la marge du domaine de vol est d'environ 30 kits de chaque coté, ce qui n'est pas énorme. Si on passe en dessous de 250 kits indiqué en croisière haute altitude on entre dans ce qu'on appelle le 2eme regime, l'avion tient en l'air mais très cabré et pour sortir de cette situation inconfortable, on ne peut pas faire autrement que descendre car les moteurs ne sont pas assez puissants pour vaincre la trainée induite par le cabré tout en gardant l'altitude.
Enfin, pour chaque masse correspond un niveau de vol maxi atteignable qui est fonction de la poussée max que peuvent délivrer les moteurs et de l'aile qui porte l'avion. Plus on s'allege, plus il reste de poussée résiduelle et plus on peut monter., mais on ne monte jamais au niveau maximum ou les marges du domaine de vol seraient nulles car ce niveau maxi correspond à la fois au décrochage haut et au décrochage bas.
si tout ca t'intéresse il faut chercher les cours d'aérodynamique du vol.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Dakitess » 05 Septembre 2017, 07:40

Ben dis donc, ça en fait des termes ^^
Moi qui suit tout à fait néophyte la dedans, je suis content de voir Que KSP amene à tout cela assez naturellement :)

Toujours excellent cet engin, je ne pensais pas que tu l'utiliserais autant ! Rares sont mes créations avec lesquelles je joue plus d'une ou deux fois, même s'il y en quelques uns tout de même.

J'adore la carte ! :o
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6784
Inscription : 25 Janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Gilflo » 05 Septembre 2017, 08:38

L'aviation est mon metier, c'est pour ca que je connais, mais ce n'est pas facile d'expliquer simplement des choses assez compliquées...
Quand à l'engin je suis aussi comme toi, une fois qu'il est fait j'ai envie de passer à autre chose, mais celui ci sort un peu de l'ordinaire et avant le retour sur Kerbin je vais faire ce tour de Laythe....plus avec lui qu'avec le petit avion explorer qui est très commun et a moins d'autonomie.
D'ailleurs j'aimerai bien le tester avec la version FAR de KSP. Je l'ai deja utilisée, l'aérodynamique est beaucoup mieux simulée et le vol est plus facile, mais les moteurs fonctionnent de façon très différente et de fait je ne suis pas du tout sur d'avoir la meme poussée ni la meme autonomie
D'ailleurs j'envisage pour la suite une version pour les planètes sans atmosphere sur laquelle je dockerai sur le pont mon AESV, petit véhicule d'exploration scientifique autonome (avec capacité de minage et refuel)
C'est ce truc la avec 4 moteurs Liquidfuel bulb engine: il se déplace verticalement ou horizontalement avec une très grosse autonomie. il peut faire un voyage spatial mais n'est pas protégé pour les traversées atmosphérique.
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Projet Hydravion SSTO pour Laythe

Message par Gilflo » 06 Septembre 2017, 15:38

C'est parti pour un vol test du range de l'Explorer
On va quitter Bird island vers Long island south à 1122 kms vers le sud ouest en espérant ne pas finir à l'eau et pouvoir prolonger sur Bone island ou se trouve l'Eaglestar ravitailleur...
Trajet prévu en bleu foncé sur la carte satellite. On choisit un créneau de décollage pour lequel, il fait jour a Long island et presque jour à Bone island. ca nous fait décoller de nuit mais en voyageant dans le meme sens que le soleil à Mach >4 on va le rattraper et si on va jusqu'a Bone, il devrait faire jour pour l'arrivée!!
Image
Décollage de nuit en mode fly by wire car avec ses ailes courtes et l'atmosphere moins dense que sur Kerbin, le pilotage peut être "touchy" à haute altitude
[Reveal] Spoiler:
Image

Cap sur le waypoint, on monte rapidement à 15000m avant d'accélérer franchement. c'est plus économique
[Reveal] Spoiler:
Image

A 23000m dans le cercle de Jool, ca chauffe
[Reveal] Spoiler:
Image

On ne lésine pas, croisière à 35000m, puissance 1/3, Mach >5 mais ca va diminuer vers 4,5. les moteurs s'arrêtent par manque d'air entre 38 et 39000m
[Reveal] Spoiler:
Image

Le jour se lève à 619 kms de Long island à Mach 4,14
[Reveal] Spoiler:
Image

Nous sommes à 250 kms au dessus d'une ile que je pense être Alone qui n'appartient à aucun groupe d'iles..
Il reste la moitié du reservoir, c'est bien mieux que ce que je pensais, n va pouvoir tenter Bone après le passage au dessus de Long island
[Reveal] Spoiler:
Image

Long island South à l'horizon. La crosiere entre 35 et 38000 est vraiment économique!
[Reveal] Spoiler:
Image

Vertical Long island, l'altitude indiquée est grosso modo égale à la distance indiquée au waypoint: normal, c'est 35 kms en dessous!!
[Reveal] Spoiler:
Image

Bone island est à 505 kms dans le 247°, il va falloir virer à gauche ce qui prend beaucoup de temps et d'énergie à cette vitesse et altitude...
[Reveal] Spoiler:
Image

Obligé de mettre de la poussée pendant le virage car la vitesse chute rapidement (à 60° d'inclinaison l'avion pese déjà 2 fois son poids donc il faut bcp plus de puissance pour tenir en l'air)
[Reveal] Spoiler:
Image

On passe vertical Mount desert à 35 kms d'altitude
[Reveal] Spoiler:
Image

A 100 kms de la destination, on commence à descendre et il reste au moins 20% de carburant
[Reveal] Spoiler:
Image

Passage au dessus de l'EagleStar pour un éloignement avant le retour en finale
[Reveal] Spoiler:
Image

Fin de l'éloignement
[Reveal] Spoiler:
Image

Finale face à l'EagleStar
[Reveal] Spoiler:
Image

Arrondi
[Reveal] Spoiler:
Image

Posé parachutes sortis, ca ralenti très vite et ca évite le rebond
[Reveal] Spoiler:
Image

Retour vers l'EagleStar
[Reveal] Spoiler:
Image

Réarmement des parachutes
[Reveal] Spoiler:
Image

Branchement de la ligne de ravitaillement
[Reveal] Spoiler:
Image

Et ca pompe.....et ca boit....
[Reveal] Spoiler:
Image


Absolument génial, l'explorer à parcouru 1637 kms et il reste 20% du fuel à l'arrivée!!
Je sens qu'on va s'éclater pour la suite
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

PrécédentSuivant

Retour vers Histoire d'une épopée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit