Nous sommes actuellement le 23 Juillet 2018, 01:27

Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Une histoire épique à raconter ? Vous souhaitez raconter votre dernière épopée au confins de l'univers ? Racontez toutes vos histoires ici même.

Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par xenolifer » 21 Mars 2017, 20:01

Image

Grand tour ? c'est quoi ce pokemon ? :lol:
Apres des mois, que dis-je plus d'un an de preparation, de conception et de test, mon projet le plus ambitieux est enfin sur les starting blocks :shock:

Mais tout d'abord je vais laisser dakitess définir ce qu'est un grand tour.

L'un des grands défis de KSP, c'est la concrétisation d'un Grand Tour habité. Derrière cette appellation se cachent plusieurs critères, certains parlent du fait de planter un drapeaux sur absolument tous les astres avec un seul vaisseau, ravitaillement autorisé, la plupart s'entendent à dire qu'il doit s'agir d'un trajet unique sans le moindre refuel depuis une orbite de garage, et les plus extrêmes viseront la même chose, mais avec la difficulté supplémentaire de... Ne pas ravitailler en orbite du tout, d'avoir donc un OneLaunch opérationnel en fin de circularisation, capable de rallier toutes les entités célestes du système Kerbolien.


Merci daki .
Je me suis attaché à completer au mieu ce challenge dans la mesure du possible à savoir :

-atterrir sur TOUTES les planètes (oui oui même jool vous verrez ^^) l'atterrissage sur Eve se fera avec un lander lourd dédié non réutilisable . Pareil pour laythe vall et tylo, qui auront droit à un lander modulable d'une vingtaine de tonne auquel on peut rajouter des réservoirs en fonction des besoins. Enfin un mini lander de qq tonnes s'occupera des autres corps céleste. Ce découpage des taches évite de se trimballer un atterrisseur lourd non optimisé pour de très petits astres qui ferait perdre des quantité conséquentes de fuel.

-pas de minage. Sinon ça serais trop facile :P

-pas de ravitaillement en orbite une fois tout les modules assemblés tout se déroulera sans aide extérieur. Chaque bloc est envoyé à plein et assemblé en orbite sans ravitaillement. J'ai préférer ne pas faire de onelunch pour éviter que mon processeur fonde et aussi parceque je trouve ça plus sympa de tout assembler en orbite ^^

-Enfin je vous préviens tout de suite que ce grand tour ne sera pas synonyme d'optimisation. Par exemple il y a un quartier d'habitation qui pèse tout de même assez lourd mais que j'ai mis pour le RP et le design même si ça plombe la facture carbone.


LES PREMIERS PROTOTYPES
[Reveal] Spoiler:
J'ai commencé à m'attaquer à ce projet aux alentours de janvier 2016, la premiere version aurait pu d'après les tests faire le grand tour, mais avec le peu de temps dispo à ce moment là ksp est un peu passer à la trappe. je vous met les screens.

Image

Au centre le bloc propulsion, a l'avant tout un transporteur dédié à l'exploration du système joolien avec un lander modulable basique, à l'arrière se trouve le lander pour Eve que j'avais déjà présenté sur mon hangar.

Image

Il ne faut pas se fier à son apparente "petite" taille par rapport à ce qui va suivre... plus de 1500 tonnes pour 700 parts et encore tout les modules n'etaient pas installées, et niveau DV c'est un peu limite. Bref après quelques mois d'abandon le projet est repris avec un nouveau vaisseau mère remplaçant l'ancien obsolète (et il faut se le dire pas tres joli ^^).

Image

il est maintenant équipé d'un module d'habitation pouvant tourner (ce qui donne un certain style XD) un transporteur destiné à bouger le lander, et un "nez" a l'avant pour stocker les réservoirs de fuel de reserve.

Image

la où le bat blesse c'est que maintenant le tout pèse 1000 tonnes de plus que la 1ere version pour 300 parts en +. Difficilement tenable... il faut donc faire quelques améliorations.

Image

3ème modèle, la masse est revenue à 1500 tonnes pour des performances et un design amélioré + différents truc esthétiques comme le ring d'habitation.
ainsi le lander pour eve a vu son poids passer de 100t a 50, le module tournant a été remplacé par un 3,5 fois plus léger et l'architecture globale a été revue avec plus d'étage différents.

Image
(version non complète pour l'instant)


EPISODE 1
[Reveal] Spoiler:
eh oui ce grand tour sera sous forme de vidéo :D avec quelques interventions écrites pour expliquer l'action ou raconter des anecdotes. Tout de suite le premier épisode de votre feuilleton où on assemble les deux parties principales du vaisseau!



P.S je m'excuse par avance des micro-freeze et différents prb techniques j'en ai déjà enlevé une grande partie à la main mais j'atteint la limite de mon PC et de mon logiciel de montage. Les premiers épisode seront les plus long à sortir à cause du gros lag de mon ksp à plus de 500 parts. passé le cap du 3-4 ème ça redeviendra beaucoup plus propre. ^^
En espérant que ça vous plaira, n'hésitez pas à commenter/partager vu le taf qui y a derrière (j'ai même fait un logo bo**** :lol: ) ça aide à garder le cap
mon hangar------------ma chaîne youtube

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 399
Inscription : 10 Mai 2015, 19:07
Localisation : Sous une douche de kerbodollars

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par Lingerchef » 21 Mars 2017, 20:20

:o .....
Alors là, je suis sans voix ! C'est impressionnant. Bravo !
Les lags/freeze/ ralentissement, on les sens même pas.
Mais 3 petites questions :
-Pour ton module de pilotage, c'est moi ou tu as fait de l'offset à mort pour coller 2 réservoirs 3.75m cote à cote, lorsque tu largues le 2 étages du lanceurs ?
-Tu n'a pas peur que lors de tes manœuvres ( en particulier lors d'un passage de prograde à retrograde) et avec un seul et unique dock ton croiseur se transforme en spaghetti ?
-Tu as mis combien de reaction wheel ? ( j'ai un peu arrêté ksp après avoir crasher un croiseur à 1M de funds suite à une perte total de contrôle)

[Reveal] Spoiler:
Oui désolé j'ai aussi quelques critiques, c'est dommages mais tu as parfois des phrases un peu bizarre dans le vidéo ( genre " décollage de du ...")

Quoiqu'il en soit belle vidéo et beau challenge !
Un jour je m'y mettrais aussi ( enfin quand j'arriverai à partir et a revenir de Duna correctement :lol: )
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Lavoisier, 1777
"Ça sert à rien d'être écolo, vaut mieux être raisonnable" Moi, 2010
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 192
Inscription : 04 Juin 2015, 21:25
Localisation : s'est encore perdu en cherchant Duna

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par xenolifer » 21 Mars 2017, 21:12

merci lingerchef !! T'inquiete pas pour les critiques du moment que ça permet de s'améliorer je suis pour (mais quand même comme j'ai pu passer à côter de ce "de du" :oops: )
sinon pour le lanceur en fait j'ai mis des réservoirs 3,75 en symétrie x6 autours d'un pillier central pour avoir un lanceur mono étage avec un assez gros diamètre, le prb étant que du coup il ont tendance a s'autoclipper.
j'ai fait qq test et étonnamment la structure est très résistante malgré l'absence d'autostrut et de double docking port j'ai jamais été confronté au kraken.
il doit y avoir une vingtaine de reaction weels de tailles max + celle de tout les cokpit présents sur le vaisseau en x4 ça tourne plutôt vite et vu qu'il n'y a pas de probleme structurel on peut user et abuser du time warp ^^

et bon courage pour duna ;)
mon hangar------------ma chaîne youtube

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 399
Inscription : 10 Mai 2015, 19:07
Localisation : Sous une douche de kerbodollars

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par Akinatronic » 21 Mars 2017, 22:01

Espèce de grand malade ! Tu es fou, tu es dingue :o
Comment ridiculiser ma propre épopée, passée ou à venir :o
Un tutoriel, une épopée, un vaisseau, un challenge, une vidéo...?
Proposez votre contenu pour les actualités communautaires !

Image

Mon épopée ici

Mon hangar ici
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 1709
Inscription : 24 Décembre 2014, 17:55
Localisation : Constellation Bowie

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par Dakitess » 22 Mars 2017, 08:05

Purée, chapeau de présenter pareille entreprise en vidéo soigneusement montée, si tu y parviens sur plusieurs épisodes avec cette qualité, tu tiendras quelque chose de grand ! C'est propre, ya des plans originaux, et c'est bien vu d'avoir présenté en amont ta trajectoire et les petits petits textes sont juste ce qu'il faut et tout, c'est cool !

Oh et puis quel insigne de mission, il est vraiment superbe ;)

Naturellement le grand tour en soit c'est quelque chose ! J'ai en revanche un petit doute quant à la capacité de l'ensemble à boucler cette épopée, tu as pu estimer les DV avec un outil, suivant ton plan c'est ça ?

Point de vue critique, il y en a peu : allumage des nukes bien trop tardif bien sûr ^^ orbite de garage à 1Mm très défavorable du point de vue de l'effet Oberth alors que c'est cette injection qui sera la plus coûteuse de toutes compte tenu de la masse à bouger.

Bonne chance bien sûr et un abonnement pour ne rien louper de ça !!
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6801
Inscription : 25 Janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par xenolifer » 22 Mars 2017, 16:04

merci a vous deux je m'attendait pas à des retours si positifs :)

Oh et puis quel insigne de mission, il est vraiment superbe

tu me croira si je te dit que je l'ai fait avec paint et powerpoint :lol: ouioui je suis serieux

pour le DV j'ai placé le vaisseau sur des orbites avec hyperedit pour faire les manœuvres futurs en utilisant au fur et a mesure le fuel et au final meme si j'ai pas pris certain paramètres en compte comme les landing et des gravity assist je pense que ça devrais passer.le premier modèle qui pesait aussi lourd mais moins bien optimisé pouvait déjà faire un grand tour théoriquement ^^

par contre tu m'étonne daki pour les 1m de km passer d'un orbite basse a 1m coute quand même ~700dv pour circulariser et vu que je vais d'abord sur mun et minmus ça economise encore plus, au final ça soit s'équilibrer avec l'effet Oberth non ?
mon hangar------------ma chaîne youtube

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 399
Inscription : 10 Mai 2015, 19:07
Localisation : Sous une douche de kerbodollars

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par technikLEO » 22 Mars 2017, 16:07

Bonne chance !
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 240
Inscription : 14 Mars 2015, 07:37
Localisation : Pas loin de Toulouse

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par Akinatronic » 22 Mars 2017, 16:10

Il existe le mod KRASH qui permet de faire des simulations depuis le VAB, c'est très pratique et je pense que sans ça j'aurai pas encore fait mon Jool5 :p
Un tutoriel, une épopée, un vaisseau, un challenge, une vidéo...?
Proposez votre contenu pour les actualités communautaires !

Image

Mon épopée ici

Mon hangar ici
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 1709
Inscription : 24 Décembre 2014, 17:55
Localisation : Constellation Bowie

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par xenolifer » 22 Mars 2017, 16:17

merci du tuyau aki je vais ckeck !
mon hangar------------ma chaîne youtube

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 399
Inscription : 10 Mai 2015, 19:07
Localisation : Sous une douche de kerbodollars

Re: Xeno's GRAND TOUR : atterrir partout sans refuel

Message par Dakitess » 22 Mars 2017, 16:27

Ha pardon je n'avais pas compris que tu allais sur Mun et Minmus avant le grand départ ! Je ne sais pas si c'est c'est une bonne idée... Ce sifnifie tout de même de devoir circu à deux reprises avec un engin extrêmement lourd, soit une dépense non négligeable et des temps de burn assez important. Pas d'atmosphère pour te freiner, c'est personnellement ce qui m'avait motivé à faire les planètes atmo en premier : utiliser l'aerobraking lorsque le vaisseau est le plus lourd, à tout début, et terminer par Mun Minmus. Tu perds également l'avantage d'Oberth pour le total du DV de sortie du système Kerbinien et ne profite jamais de Kerbin elle même. A voir, comme tu dis ca se somme peut être comme négligeable :)

Par contre tu peux quand même utiliser Kerbin en partant de Minmus, en redescendant à faible coût et en accélérant au péri de Kerbin ;)
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6801
Inscription : 25 Janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France

Suivant

Retour vers Histoire d'une épopée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit

cron