Nous sommes actuellement le 23 Juillet 2018, 02:46

L'EDEC-Eve Design and Engineering Corporation

Une histoire épique à raconter ? Vous souhaitez raconter votre dernière épopée au confins de l'univers ? Racontez toutes vos histoires ici même.

Re: L'EDEC-Eve Design and Engineering Corporation

Message par Duxter » 06 Janvier 2017, 12:36

Skalou a écrit :les laisse pas te monter le bourichon, mets les mods que t'as envie ( ou pas d’ailleurs, c'est toi le chef) :D
et continue de nous faire rêver.

je suis d'accord joli boulot
N'oubliez jamais...nos héros volants
Nous y sommes.
FAFL 342


Ma chaine Youtube
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 111
Inscription : 11 Octobre 2016, 09:42
Localisation : Alès

Re: L'EDEC-Eve Design and Engineering Corporation

Message par Laika » 06 Janvier 2017, 19:18

L'utilisation ou non, des mods est discutable mais chacun joue comme il veut.

Très joli assemblage en tout cas, moi j'essaie même pas, j'ai deja de la peine avec les avions spatiaux, alors si en plus je me met aux mods, c'est mon pc qui va plus vouloir.
On sait qui a fait le premier pas sur la Lune, mais on ne sait pas qui l'a fait sur Terre.
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 624
Inscription : 18 Avril 2016, 06:34
Localisation : Suisse / Vevey

Re: L'EDEC-Eve Design and Engineering Corporation

Message par Gilflo » 18 Mars 2017, 22:37

CIRCUMNAVIGATION AUTOUR D’EVE




Depuis l’épisode inachevé de la 1.1.3 sur la visite d ‘Eve, les ingénieurs ont planché sur l’amélioration des navettes existantes et du module destiné à la circumnavigation autour d’Eve


Les objectif sont les suivants:

  • Vol direct aller retour si possible sans refuelling
  • Trouver pour le module de circumnavigation un moteur qui ne soit pas un moteur fusée nécessitant des refuels incessants
  • Améliorer la technologie de l’AGR existant (amphibious glider rover) pour en faire un véhicule polyvalent Air-Terre-Mer
  • Embarquer un maximum de Kerbal


Voyage Eve a évolué en version ER pour Extended Range


Un peu plus grand, et suffisamment de DV pour un retour direct sur Kerbin à partir d’un décollage d’Eve au niveau de la mer.


Il peut toujours amener et ramener 11 Kerbals et supporte un atterrissage sur Eve à 10m/s


La nouveauté, est qu’il n’a plus besoin d’aérofreins pour la deccélération atmosphérique près la désorbitation. Le bouclier thermique qui sert à l’aerobraking pour la capture orbitale d’Eve sert également d’aérofrein en descente atmosphérique, assurant une stabilité remarquable



Image




L’AGR (amphibious glider rover) a été remplacé par le FCR qui est le Flying Catamaran Rover ou Eve FCR


Voici quelques photos de ce véhicule capable de voler, de planer de se poser sur Eve en encaissant 10m/s de verticale speed

Il peut également également d’amerrir et de décoller depuis un plan d’eau et passe les figures de voltige sans problème, encaissant les g, jusque dans la zone rouge

Image


La mise au point a été très compliquée et a nécessité plusieurs jours d’essais. La première version était équipée de foils, les reservoirs blancs, vides, étaient plus gros pour une meilleure flottabilité mais la vitesse max était instable et l'ensemble moins resistant moins résistant.

Un essai empirique, en diminuant la taille des reservoirs de flottabilité et en surélevant légèrement les moteurs, associé à l’utilisation du trim de profondeur réglé à 1 unité à cabrer à permis d’atteindre la vitesse de 250 kts (131m/s) sur l’eau tout en assurant une trajectoire parfaitement stable.

Image


Il grimpe allègrement n’importe quel sommet et peut emmener les 11 Kerbals

Image


Comme quoi les constantes hydrodynamiques régissant l’univers d’Eve sont assez mystérieuses: une moins bonne flottabilité, alliée à un plus faible poids permet une meilleure vitesse dans l’eau que la vitesse atteinte en hydrosustentation sur des foils avec un engin un peu plus lourd….

Image


Les moteurs sont toujours les moteurs nucléaires « Torch » de chez « Atomic Age ». Ce sont toujours les plus simples d’utilisation malgré leur poids. Trouver un moteur Jet fonctionnant dans une atmosphère non oxygénée, n’a pas été possible

Le seul problème est une surchauffe aléatoire et cyclique des modules des cabines passagers. la pose et l’essai de radiateurs n’ont pas été concluants.

Du coup, l’Evaliner, avion destiné à voler autour d’Eve fait un peu double emploi et ne fera peut être pas parti du voyage.


Les lanceurs, eux, sont toujours les mêmes et 2 d’entre eux serviront au voyage vers Eve. Bien entendu le Eve FCR est destiné à rester sur place.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: L'EDEC-Eve Design and Engineering Corporation

Message par Gilflo » 31 Octobre 2017, 23:19

HYDRAVION SSTO pour LAYTHE


Le dernier né de la branche SSTO, un hydravion géant de 1000T, capable de décoller de la piste de Kerbin et d’emporter avec lui un satellite de reconnaissance dans sa soute ainsi que le nécessaire pour miner er refueller, 6 gros drills avec un gros convertisseur. il également doté de lignes de refuelling pour ravitailler le jet.


Sur le pont se trouve un jet de reconnaissance capable de décoller depuis le pont. Il peut également, grâce a ses 2 petits moteurs nucléaires, se mettre en orbite pour se docker sur le navire mère, en vue du retour.


L’hydravion Eaglestar a une autonomie suffisante au départ de Kerbin pour rejoindre directement Laythe, larguer le satellite de reconnaissance et y amerrir avec le jet sur le pont


Image


Vue de la soute


Image


Le jet sur le pont en orbite


Image


Lancement en mer: Eaglestar accélère vers 140m/s, puis on coupe les gaz, ce qui déclenche la libération du Jet et la mise en puissance maxi de son moteur. La longueur du pont suffit alors au jet pour décoller.
Lors de la manoeuvre de décollage, le débattement de la commande de profondeur est réduit de moitié pour éviter le "Tail strike" qui détruirait le cockpit de l'hydravion


Image


L'EagleStar est propulsé par 4 gros moteurs OPT au LiquidFuel, 2 à l'avant et 2 à l'arrière, ainsi que par 4 moteurs nucléaires.
Il peut croiser en vol "atmosphérique" au dessus du globe entre 30 et 40000m, ce qui lui permet de traverser presque la moitié de Laythe
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Précédent

Retour vers Histoire d'une épopée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit

cron