Nous sommes actuellement le 10 Décembre 2018, 21:55

Aller retour Eve pour 11 touristes

Une histoire épique à raconter ? Vous souhaitez raconter votre dernière épopée au confins de l'univers ? Racontez toutes vos histoires ici même.

Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Gilflo » 28 Juillet 2016, 16:15

Depuis la découverte de la Capsule SIGMA classe "Voyager" capable de recevoir 11 Kerbals, j'ai n'ai eu de cesse de trouver une solution pour envoyer 11 touristes sur Eve.
Le challenge était de trouver un design qui s'adapte au cahier des charges suivant en partant de la fin, décollage d'Eve d'une capsule capable de rejoindre l'orbite, pour arriver au lanceur:
-La capsule devait supporter une rentrée atmosphérique sur Kerbin: facile, elle est doté d'un bouclier intégré
-Le lander integrant la capsule devait être capable de rejoindre une orbite de plus de 100km au dessus d'Eve, puis, éventuellement, s'arrimer à un Shuttle pour rentrer sur Kerbin
-le lander devait atterrir seulement au moyen de parachutes pour minimiser l'emport carburant.
-Le lander devait équipé d'un système de désorbitation larguables et de boucliers larguables le protégeant pour l'interception d'Eve en aerobraking et la mise en orbite en aerobraking.
-Trains, moteur RCS et parachute éjectables au départ d'Eve.
-Pas de refuel prévu sur Eve.
-Conception permettant aux 11 Kerbals de quitter le module et de mettre le pied sur Eve.
-Le lanceur devait être capable d'envoyer tout cela en orbite , puis l'injecter vers Eve avec une reserve de carburant pour l'interception de l'orbite d'Eve au cas ou l'Aerobraking ne serait pas suffisamment efficace. La charge à mettre en orbite devait être inférieure à 400T
-Nombre de pièces minimum évidemment

Voici donc le lander VoyagEve totalement équippé: 356T à envoyer en orbite - 251T à l'atterrissage - 235T au décollage
54 parachutes MK2 et 6 parachute MK16 permettant un vitesse verticale à l'atterrissage de 8m/s supportée aisément par 12 trains éjectables.
Image
3 étages primaires (en couple) en asperge autour d'un moteur central, supportant un 2eme étage avec 2 étages en asperge autour d'un moteur central monté sur le reservoir central attaché à la capsule et ejectable avant la descente finale sur Kerbin.
L'ensemble du haut, bouclier - speedbrakes -reservoir RCS, est ejectable, ainsi que l'ensemble du bas, desorbiter et bouclier.
Moteurs:RS 25 Space shuttle main engine, meilleur rapport poids/TWR/DV au décollage d'Eve. L'Aerospike n'est pas intéressant du tout pour de grosses masses à décoller.


Voici le lanceur avec seulement 3 moteurs à la forme ramassée pour une meilleure pénétration au départ, supportant l'ensemble lander plus desorbiter et boucliers, enfermés dans un "fairing": Poids total 2761 pour une charge de 356T
Moteurs: RS 25 Space shuttle main engine, le meilleur compromis pour des masses élevées, tant au depart de Kerbin qu'au décollage d'Eve
Image
Ce lanceur est beaucoup plus performant que celui utilisé pour lancer Evalander.

Une fois VoyagEve en orbite autour d'Eve, le site d'atterrissage sera choisi sur la trajectoire orbitale car nous ne préférons pas manoeuvrer en dehors de cette trajectoire, n'ayant que très peu de marge de manoeuvre. L'avion ELEA B9 piloté par les 2 Kerbals arrivés sur Evalander fera une reconnaissance pour trouver un site sur la trajectoire correspondant aux critère suivanst:
-Pres de la mer, relativement plat et en dessous de 500m.


Départ de Kerbin
Image

Intérieur de la capsule Sigma
Image

Ejection du Fairing à 23kms, les 3 moteurs du lanceur toujours en poussée
Image

Séparation à 44 kms des 2 moteurs et reservoirs en asperge du lanceur
Image

Vue depuis la place Pilote
Image

Départ vers Eve
Image

Aerobraking à 74 kms en interception: inefficace, il faudra utiliser le moteur principal du lanceur puis une fois l'orbite fermée, aerobraker
Image

Séparation du lanceur
Image

Aerobraking pour obtenir une orbite d'environ 110kms. Il faudra au moins une dizaine de tours
Image

Fin du retrofreinage avec le moteur de désorbitation. Le bouclier "prograde " a déjà été éjecté.
Image

Altitude 34kms, point le plus chaud de l'aerobraking.
Image

Altitude 19kms, nous sommes presque à la verticale du "target site" (croix rouge)
Image

Altitude 13 kms: ejection de la coiffe (Speedbrakes, reservoir RCS)
Image

8500m, sortie des parachutes
Image

950m: MK16 ouvert, vertical speed 67m/s en regression
Image

650m: ouverture totale des parachute, VS 8m/s, trains sortis,bouclier ejecté
Image

24m du sol, presque posé
Image

Passage bas de l'avion ELEA B9 qui a reconnu le site et qui était posé à 10 kms de là
Image

Image

Sortie du premier Kerbal sous la surveillance de l'ELEA
Image

Tous les Kerbals de VoyagEve sont dehors formant un cercle et attendant le coucher du soleil
Image

11 kerbals admirant le coucher du soleil sur les montagnes
Image

Fin de la 1ere partie.
Une vidéo suit relatant le lancement, l'arrivée sur Eve, la reconnaissance de l'ELEA, le bain du pilote dans le lac en contrebas!!!(si, si il essaye meme de nager!), la descente et l'atterrissage de voyagEve, l'arrivée de l'ELEA sur le site, la sortie des 11 Kerbals pour admirer le coucher du soleil....
https://youtu.be/Kmx15Nh1cnk
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Slift » 28 Juillet 2016, 18:01

Classe oO

Je veut un billet !! xD

On les trouve ou les aero braker que tu utilise ? (je parle de l'espece de champignon qui se gonfle^^)

ou c'est un bouclier ...

merci
--La route est longue...Mais la voie est libre--
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 143
Inscription : 18 Juillet 2015, 12:04
Localisation : Non renseignée

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Dakitess » 28 Juillet 2016, 18:31

C'est costaud ! Tu as une vraie attirance pour Eve il semblerait ^^ j'aime bien tes lanceurs ! Désolé je fais court, je n'ai que peu de temps de connexion pendant quelques jours mais je tenais à poster :)
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6820
Inscription : 25 Janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par technikLEO » 28 Juillet 2016, 18:36

Slift a écrit :
On les trouve ou les aero braker que tu utilise ? (je parle de l'espece de champignon qui se gonfle^^)

ou c'est un bouclier ...

merci

Bah....
Le heat shield 10 mètres stock de la 1.1 (a moins que ça soit un autre )
Image
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 240
Inscription : 14 Mars 2015, 07:37
Localisation : Pas loin de Toulouse

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Gilflo » 28 Juillet 2016, 20:52

Dakitess a écrit :C'est costaud ! Tu as une vraie attirance pour Eve il semblerait ^^ j'aime bien tes lanceurs ! Désolé je fais court, je n'ai que peu de temps de connexion pendant quelques jours mais je tenais à poster :)

Le challenge est bien plus interessant pour Eve que pour les autres planetes.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Gilflo » 28 Juillet 2016, 20:54

Slift a écrit :Classe oO

Je veut un billet !! xD

On les trouve ou les aero braker que tu utilise ? (je parle de l'espece de champignon qui se gonfle^^)

ou c'est un bouclier ...

merci

Sppedbrakes stock tweakés et les boucliers sont les gonflables du stock.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Dakitess » 28 Juillet 2016, 21:12

Gilflo, plus challengeant oui, mais plus intéressant pas nécessairement ! Après tout, il te faut utiliser des mods et limiter les actions sur places au minimum pour parvenir à cet aller-retour, quand la même chose sur Duna ou Laythe (pour rester dans les atmosphériques) serait moins demandeur en DeltaV et te laisserait donc plus de marge pour créer et innover sur la logistique, les équipements, etc :)

Les deux challenge sont différents, Eve est incontestablement la plus difficile pour un aller-retour, mais les autres ne manquent pas d'attraits ;)
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 6820
Inscription : 25 Janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Gilflo » 28 Juillet 2016, 21:58

Tout a fait d'accord.
J'ai deja fait en 0.9 le tour de Laythe avec un SSTO envoyé directement la bas. J'ai navigué entre toutes les iles.
Les challenges sont differents.
Ce qui m'interesse, c'est de rester ouvert sur les mods pour fabriquer des engins qui permettent des allers retours direct.
Construction de station spatiales, docking, ravitaillement dans l'espace, j'ai donné dans tout cela au debut.
C'est bien mais maintenant j'essaie les solutions les plus directes possibles.
Par exemple, plutôt qu'une station spatiale pour ravitailler autour de Kerbin, je préfère mon SSTO Supertanker de 455T qui peut monter la haut l'equivalent de 6 reservoirs oranges du stock. En cas de besoin on peut s'y docker pour ravitailler, puis je le redescend sur Kerbin.
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée

Re: Aller retour Eve pour 11 touristes

Message par Gilflo » 01 Août 2016, 22:28

Aujourd'hui, Evaliner, biréacteur de tourisme pour 10 Kerbals, pilote compris, a été lancé de la base de Kerbin pour rejoindre le groupe de touristes en attente sur Eve

Image

Le lancement s'est bien déroulé
Image

Image

Apres une mise en orbite à 610 kms, Evaliner a attendu la fenêtre de lancement pour Eve.
L'interception de l'orbite d'Eve s'est faite en aerobraking avec un Periapsis à 70 kms dans l'atmosphere.
Image

Fort de notre expérience en la matière, le design des navettes pour Eve, que ce soit pour les avions ou pour les landers, ainsi que les procedures d'entrée en atmosphere sont maintenant parfaitement au point
Pour l'avion, une entrée en prograde, protégé par un bouclier thermique ejectable, et équilibré en queue par un long reservoir avec son moteur qui sert à l'injection sur Eve et à la désorbitation.
Approche du preripapsis, l'orbite est déjà refermé et la passe va permettre d'obtenir une apoapsis à 1500kms sans avoir dépensé une goutte de carburant
Image

2 passages encore à 73 puis 75 kms suffiront à établir une orbite à 110kms avec un minimum de dépense DV.
Le freinage retrograde pour l'entrée atmosphérique commence environ à 50° de la cible. Nous ne sommes pas aligné, mais c'est sans importance, une fois en mode avion nous rejoindrons aisément notre site d'atterrissage.
Image

La descente se fait avion à inclinaison nulle, sans RCS, aérofreins du reservoir ouvert (très important pour l'équilibre). Le reservoir est doté de winglet dont l"authority limiter" est réglé sur 150 pour la descente, tout comme pour les gouvernes de profondeur de l'avion. Les commandes de direction et d'ailerons sont désactivées sur l'avion.
Image

La descente se poursuit sans RCS jusqu'à environ 20kms, les gouvernes suffisant à garder l'attelage en prograde.
En dessous de 20 kms, on rentre les aérofreins, on supprime le prograde à l'ASAS, et l'attelage se met tout doucement à l'horizontale en continuant de descendre. Un petit coup de RCS et de retrograde permet alors de lever le nez pour libérer le bouclier, puis éjecter le reservoir.
Image

On recoupe l'ASAS
L'avion, bien équilibré, pointe le nez vers le bas.
Selection de l'Atmosphérique autopilot (qui comme son nom ne l'indique pas n'est pas vraiment un pilote automatique)
Il permet de piloter au joystick en mode "A320" fly by Wire, juste genial, fluide et efficace.
Réglage des commande de vol, tous les "Authority limiter" aux alentour de 60, activation des commandes de direction et d'ailerons. Allumage des moteurs
Image

Un petit coup d'oeil sur la carte ScanSat pour prendre la direction de la cible. Mode Cruise contrôle, la c'est un PA qui maintient le palier et le cap et on peut TimeWarper pour accellerrer le processus.
Image

Descente et passage plein gaz - 430 kts -à 85M au dessus des touristes et de VoyagEve
Image

Image

Un 2eme passage et on revient pour se poser après un virage sur la tranche.
Image

Embarquement de tout ce beau monde pour une ballade. Evidemment c'est assez long!!!! Il n'y a pas de Jetway ici!!!
Image

A noter, on ne voit pas les hublot des cabines passagers, ils sont volontairement vers le bas, sous le niveau de l'aile, pour que les passagers puissent admirer Eve

A suivre
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 239
Inscription : 03 Juin 2013, 23:35
Localisation : Non renseignée


Retour vers Histoire d'une épopée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit

cron