Un nouvel Apollo XIII ?

Tout ce dont vous avez besoin, y compris de quoi posez vos questions, se trouve ici
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Lingerchef
Messages : 192
Inscription : 04 juin 2015, 21:25
Localisation : s'est encore perdu en cherchant Duna
Contact :

Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Lingerchef » 21 août 2015, 17:42

Voila, comme le nom du sujet l'indique, un nouvel Apollo XIII est en train de se jouer sur ma partie. :o
Concrètement, après avoir partiellement réussi à détourner un astéroïde ( hip hip hip hourra !), partiellement parce que j'ai une orbite à la con du genre 1 million de km par 400 km et une inclinaison tout aussi débile (je crois que je vole à l'envers et pas dans le plan de l'écliptique), j'ai mon vaisseau, l'AD (comme Asteroid Detourner, oui je sais j'étais inspiré !) qui est en perdition !
Que c'est-il passé ?
Au cour du 1er aérofreinage avec l'astéroide, les panneaux solaires se sont brisés ! Or l'aérofreinage n'a eu lieu qu'à 60 km d'altitude ! À la vue de ces événement j'ai repoussé l'astéroide sur son orbite à la con comme indiqué au début du paragraphe. Ne m'étant plus d'aucune utilité car incapable de produire de l’électricité, je prévois de ramener ce vaisseau sur Kerbin. Je l'ai donc mis sur une orbite d'aérofreinage de 400 km par 50km.
Malheureusement ce vaisseau initialement conçu pour rester sur orbite ne dispose pas de bouclier thermique :shock: (tout comme de nombreux vaisseaux de l'Administration Spatiale Kerbalienne) mais fort heureusement de 8 parachutes (en cas de fail au décollage :lol: ).
Image
Donc voila ma question, comment faire revenir ce vaisseau sur le plancher des vaches, sachant que je ne dispose plus que de 600 unité d'électricité ( dont environs 70 bloqué pour les parachutes) et un delta v estimé à 300 m/s ?
Dans le but d'économiser un maximum d'énergie, j'ai coupé le SAS, désactivé les reaction wheels et Mechjeb, mais pour le contrôle du vaisseau je peux compter sur 1000 ou 1200 unité de monopropellant.
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Lavoisier, 1777
"Ça sert à rien d'être écolo, vaut mieux être raisonnable" Moi, 2010

Avatar de l’utilisateur
Leren666
Messages : 80
Inscription : 20 juillet 2015, 21:25
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Leren666 » 21 août 2015, 18:44

si j'ai bien vu t'a un Rockamax "Poodle" et 3 LV-909 comme propulseur?

Si je me trompe pas il produise de l’électricité en marchant?? Les propulseur peuvent en eux même te servir de bouclier thermique (sans en abuser non plus) Donc l'idée serait de prévoir une orbite qui te fasse passé entre 45-50 Km pour l'aéro-freinage puis tu te cale sur la rétrograde de ton périgée pour la première rentrée ensuite coupe tout. Normalement l'écoulement de l'air devrait de garder dans la bonne direction tant que tu est dans l'atmosphère. Une fois ressorti tu enclenche le time warp pour couper toute rotation.

Au besoin quand tu viens de sortir de l'atmosphère mais que tu n'est plus dans la bonne direction enclenche le SAS remet toi sur la prograde et fais donner très légèrement tes réacteur pour recharger tes batteries.

La manœuvre sera plus que longue mais petit a petit tu pourra réduire ton orbite et même tenté une rentrée.

Par contre ...
1- Sauvegarde avant chaque rentrée dans l'atmosphère
2- N’utilise pas ton RCS. Un Dv de 1000 m/s c'est très tentant mais ca va bouffer ton électricité en un rien de temps.
3- Pour la rentéé finale laisse faire ton vaisseau sans rien toucher et serre les dents pour que le passage des 30 Km se passe bien car c'est le plus critique de la descente (air plus dense donc frottement plus important >> surchauffe possible et surtout ton vaisseau pourrait se retourné pendant cette phase)

Avatar de l’utilisateur
Lingerchef
Messages : 192
Inscription : 04 juin 2015, 21:25
Localisation : s'est encore perdu en cherchant Duna
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Lingerchef » 21 août 2015, 20:16

Pardon, mais sous l'énervement d'avoir raté une n-ième fois la manœuvre, il manque quelques infos.
Oui, j'ai 1 poodle et 4 lv 909 en propulsion. Tout le carburant a été transféré sur le poodle pour effectivement recharger les batteries.
Quant à l'orbite d'aérofreinage, et bien c'est ce que je fais depuis le début, c'est-à-dire près 1 heure et demi soit a peu près 15 tentatives.
Mes 2 principaux problèmes sont que :
1) le vaisseau continue d'accélérer dans l'atmosphère ! Là je comprends pas pourquoi ? Du coup, lors de ma tentative la plus abouti ( apogée à 100 km), vaisseau toujours en retrograde, ma vitesse était supérieur à 2000 m/s alors que j'étais à une altitude de 17 000 m. Pour finir cette descente je me suis pris une montage de 9000 m à plus de 1000 m/s
2) Trop fréquemment le vaisseau se retourne pour passer en prograde et tout explose

Par contre quand tu dis que l'écoulement de l'air garde le vaisseau dans la bonne direction, et bien ce n'est absolument pas le cas avec moi ! Il faut que je le contrôle manuellement avec le RCS pour le garder en rétrograde !
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Lavoisier, 1777
"Ça sert à rien d'être écolo, vaut mieux être raisonnable" Moi, 2010

Avatar de l’utilisateur
Lingerchef
Messages : 192
Inscription : 04 juin 2015, 21:25
Localisation : s'est encore perdu en cherchant Duna
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Lingerchef » 21 août 2015, 21:47

Rien à faire, cela fait 2h que je tente de ramener ce foutu vaisseau, mais ma vitesse est supérieur à 500 m/s à 2000 m ! Mes parachutes ( les radial) sont systématiquement détruit dès que je les actives. Et j'ai pas de drogue parachute !
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Lavoisier, 1777
"Ça sert à rien d'être écolo, vaut mieux être raisonnable" Moi, 2010

Avatar de l’utilisateur
Seckhmet
Messages : 71
Inscription : 20 janvier 2013, 18:56
Localisation : le havre
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Seckhmet » 21 août 2015, 22:52

bonjour,
pour les parachutes quand tu fis un clic droit dessus il est indiqué si le déploiement est sur ou non.
après bien sûr si à aucun moment tu ne ralentis dans l'atmosphère je crois que tu n'as plus qu'à faire une mission de secoure.
Kerbye Seckhmet

KSP donne des aîles

SPAAAAAAAAAAAAACE!!!!!!!!!!!! i'm in space, i'm in space (phrase dite par le premier kerbanaute mis en orbite kerbalienne)

Avatar de l’utilisateur
Lingerchef
Messages : 192
Inscription : 04 juin 2015, 21:25
Localisation : s'est encore perdu en cherchant Duna
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Lingerchef » 22 août 2015, 08:59

J'ai déjà testé la mission de secours, il me faudrait un vaisseau de avec un delta v de + 8000 m/s.
Nan, je crois que je vais recharger un sauvegarde faite juste avant l'interception de l'astéroide. J'avais prévu le coup, mais je ne pensé pas que je galérerai autant pour une simple rentrée dans l’atmosphère.
Mais avant, je voudrai tester une chose, c'est d'alléger, changer le centre de gravité du vaisseau, en vidant (via l'édite de save) une partie du RCS ( le large RCS tank). Peut-être que mon vaisseau arrêtera de basculer dans l'atmosphère ?!
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Lavoisier, 1777
"Ça sert à rien d'être écolo, vaut mieux être raisonnable" Moi, 2010

Avatar de l’utilisateur
x335
Messages : 856
Inscription : 15 mars 2014, 22:47
Localisation : Bronzette sur Moho
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par x335 » 22 août 2015, 11:04

C'est vrai que si le centre de masse de ton vaisseau est situé super haut ça influe, tu peux essayer de vider le rcs si ça fait descendre le centre de masse. Si ça le fait monter, ça risque d'être pire :?

Avatar de l’utilisateur
Leren666
Messages : 80
Inscription : 20 juillet 2015, 21:25
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Leren666 » 22 août 2015, 15:07

C'est peut etre une idée, les propulseurs sont assez lourd en général.

Mais après il faut se dire que dans le sens rétrograde tu offre plus de résistance a l'air que dans le sens prograde, c'est pour ça que le vaisseaux bascule pendant la rentrée je pense.

Après, même si c'est gavant de tout recommencé, il suffira juste de rentrer les panneaux solaires.

Avatar de l’utilisateur
Lingerchef
Messages : 192
Inscription : 04 juin 2015, 21:25
Localisation : s'est encore perdu en cherchant Duna
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Lingerchef » 22 août 2015, 20:26

Alors concernant les panneaux solaires, ils étaient replié quand j'ai fait l'aérofreinage. Dès que j'ai passé la barre des 70 000 m d'altitude, la jauge de température est apparue et elle est montée en flèche pour exploser aussitôt ! C'est là que j'ai pas compris, parce qu'il m'est arrivé de faire des aérofreinage à 50 km ou 40 km d'altitude sans casser ces panneaux solaires. Or là à seulement 60 - 65 km, ils ont explosé direct.
Sinon, j'ai carrément repris la mission depuis le lancement !
Mais cela ma permis d'économiser du delta v de près de 1400 m/s, car j'ai effectué le lancement à un moment beaucoup plus propice ! Ensuite je suis passé par Mun pour redresser l'orbite de ce caillou ( 92° d'inclinaison ramener à 0°)
Donc au finale, j'ai mon caillou sur une orbite circulaire de 140 km autour de Kerbin
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" Lavoisier, 1777
"Ça sert à rien d'être écolo, vaut mieux être raisonnable" Moi, 2010

Avatar de l’utilisateur
Leren666
Messages : 80
Inscription : 20 juillet 2015, 21:25
Contact :

Re: Un nouvel Apollo XIII ?

Message par Leren666 » 22 août 2015, 21:32

Etrange qu'ils aient sauté comme ça. Peut etre que la vitesse etait trop élevée a cause de ta trajectoire excentré.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit