perte ou prise de portance asymétrique

Tout ce dont vous avez besoin, y compris de quoi posez vos questions, se trouve ici
Avatar de l’utilisateur
Dakitess
Messages : 6900
Inscription : 25 janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: perte ou prise de portance asymétrique

Message par Dakitess » 24 avril 2020, 15:04

Il y a effectivement un bon paquet de chose à reprendre, si tu le permets :p

- Utilise tes propulseurs à le pleine capacité, ils sont fait pour ça, et c'est le seul moyen de passer la fameuse barrière que tu as rencontré autour de 315-370 m/s qui correspond à la phase transsonique pendant laquelle tous les frottements explosent en importance.

- Tes boosters à poudre sont tout à fait dispensable, ils pèsent lourd pendant une bonne partie du vol et ne te serve finalement pas à augmenter ta vitesse, tu commences à 315 m/s et termine à 315 m/s, avec seulement un gain en altitude que tu peux attendre sans souci sans eux.

- Pour décoller, ça va te changer la vie : place tes trains arrière un peu derrière le Centre de Masse et non tout à l'arrière du craft. On a touuuuus fait ça, et quand on comprend ce phénomène on refait pluuuuus jamais la bêtise, tant que c'est possible :p En fait ton engin DOIT tourner autour de son centre de masse, c'est physique. Et si tes trains sont loin derrière le centre de masse, le pivot au décollage est impossible puisque… Le sol empêche à l'engin de monter de descendre l'arrière ! On pense toujours "monter le nez" et en réalité c'est aussi baisser l'arrière. Il te faut donc ramener le train arrière beaucoup plus proche du CdM et de la sorte ton craft pourra pivoter et décoller proprement avant la fin de piste.

- Pour ton plan de vol, essaie très simplement comme ceci : enlève tes Boosters solides, décolle à 100% de puissance, garde les moteurs à 100% tout du long, et mets toi à environ 3-5° d'Attitude, c'est à dire 3-5° au dessus de l'horizon, et… Et touche à rien, rien de rien, SAS enclenché, laisse faire. Ta vitesse va augmenter et soit tu vas passer un peu difficilement la barrière transsonique, puis tes propulseurs vont s'emballer, soit tu vas buter et continuer de grimper gentiment, on reparlera de ce cas s'il est une réalité ;)

Sache que ton appareil est très probablement capable de parvenir en orbite avec de LARGE marge, quand on aura découvert son plan de vol :p Mais en général, c'est vraiment juste se mettre a peine au dessus de l'horizon et laisser faire. Le nez monte tout seul pour une raison que j'aborderai pas ici, et tu passeras donc de 3-5° a 15-20° facilement, sans rien toucher, ce qui signifie aucune perte de vitesse et aucun risque d'explosion via un changement brusque de cap.

Sache que pour obtenir un bon SSTO, tu devrais être au delà de 1350 m/s en vol aérobie (avant de passer en mode fermé), vers 10-15° d'attitude et environ 15-20km d'altitude ! C'est THE repère essentiel qui fait tout et c'est ça qui déclare un bon craft et un bon plan de vol, qui peut parfois varier selon l'engin ;) Avec optimisation, on peut même atteindre 1650 m/s et plus en aérobie ce qui signifie qu'il ne reste que TRES peu de travail pour le cycle fermé qui est de loin le plus consommateur quand le plan de vol n'est pas adapté !

En marge, le mieux pour apprendre ce qui fait un bon SSTO, c'est d'y aller progressivement et de bien décortiquer ce qui distingue un bon craft d'un excellent craft, et ce n'est possible qu'en ayant le moins de parts, le moins de variables possibles. J'ai d'ailleurs conçu ce SSTO pour être excessivement simple à comprendre et piloter, tu peux le prendre en main et constater tout la marge dont il dispose malgré sa taille et sa simplicité ! Et il joue, sauf erreur de ma part, exactement le même role, c'est à dire 1 ou 2 kerbal en orbite :p

http://hangar.kerbalspaceprogram.fr/?showcraft=499

Tu noteras que les préconisations ne sont pas les mêmes avec une ascension directement à 20° : c'est parce que sa puissance est vraiment très élevée au regard de sa masse, malgré le fait de n'avoir qu'un seul propulseur. Cet appareil pourrait sans souci être deux fois plus lourd et quand même passer le mur du son, son propulseur est donc surdimensionné et son plan de vol est adapté en conséquence :)

Par contre un immense GG pour ta réentrée et ton atterrissage du premier coup sur la petite île :o
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

Avatar de l’utilisateur
anonikies
Messages : 35
Inscription : 21 août 2018, 09:32
Contact :

Re: perte ou prise de portance asymétrique

Message par anonikies » 25 avril 2020, 02:35

Salut Dakitess, et encore merci ... ça fait du bien d'avoir des repères et un forum c'est pour se permettre ^^

Alors pour moi, ce que tu dis c'est complètement contre intuitif ... Je partais à 20° car je pensais qu'il fallait réduire "la force de Gravité" le plus rapidement possible ainsi que d'éviter les frottements de l'air à basse altitude. d'où la mise en place de boosters pour pour tenter de compenser la faiblesse de la poussée sur les 315m/s et tenter de sortir le plus vite possible"du mur d'air et de la force de gravité". J'avais conscience que ça n'allait pas mais je ne savais pas comment m'y prendre. J'étais complètement au fraise avec ce raisonnement ;) Je confirme ton analyse point par point sur les données que tu avances et effectivement, la fonction du n'avion c'est de faire monter chaque Kerbal pour un premier vol dans l'espace et vu le delta V de faire un fly by on ze Mune.

Concernant les trains, ça reste un problème. Si je les rapproche du centre de Masse, l'avion devient incontrôlable sur la piste. Il y a quelque chose que je n'ai visiblement pas compris sur ce plan. pour les placer un peu à l'arrière, il faut que je change la position des ailes ?

Pour le reste on atteint les 1550 m/s environ en aérobie sur 20 000 et on atteint bien les 20° sans rien faire. Par contre, si il y a explosion ! Et ce malgré qu'il n'y a pas de changement de cap. Du coup si tu as apprécié l'atterrissage sur l'autre vidéo, celui qui vient devrait te plaire d'autant ... :roll:

En tout cas un grand big up, je referme la page de mon premier SSTO, du moins au delà du conseil que tu pourrais me donner pour les trains, je ne vois pas de grand changement à venir sur le bouzin. Donc fin de la série sur un final d'anthologie. Je ne pourrai pas mieux faire :o


Avatar de l’utilisateur
Dakitess
Messages : 6900
Inscription : 25 janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: perte ou prise de portance asymétrique

Message par Dakitess » 25 avril 2020, 09:49

T'es un as de la réentrée !

Pour les trains d'atterrissage, tu obtiens déjà le résultat escompté, tu décolles avant la fin de piste et c'est tout ce qui compte :) Tu pouvais les rapprocher davantage du Centre de Masse sans risque, sans bouger les ailes, en les centrant en un peu plus sur l'appareil, mais c'est un détail. Au passage, attention de toujours bien poser tes trains sur des Parts très "solidaires" et robustes du craft, donc sur les ailes principales comme ici, très bien, ou sur le fuselage. Mais surtout pas sur une pièces souple tout au bout d'une chaine de parts plus ou moins bien connectée, cela entrainerait des problèmes de direction au décollage et à l'atterrissage.

Tu as effectivement eu une explosion sans conséquence et quand c'est comme ça, appuie sur F3, tu auras un log des évènements, et notamment ici part qui a explosé et la raison. Dans le cas présent c'est tout vu : une des Parts n'a pas résiste à la chaleur de l'ascension et ce n'est pas étonnant, certaines ne sont pas faites pour être placées sur des SSTOs qui vont subit une mise en orbite et une réentrée très éprouvante. Je ne sais pas de laquelle il s'agit ici ^^ Un clic droit sur une Parts dans le VAB te donne la valeur limite de température supportée, faut exclure les quelques unes qui sont à 800K sauf si elles sont bien abritées et non exposées.

Super pour l'ascension en tout cas ! Pour le passage en cycle fermé, j'aurai attendu encore un petit peu, faut essayer de tenir le max possible avec le cycle ouvert qui a une efficacité sans commune mesure avec le cycle fermé : 50 m/s de gagné en cycle ouvert c'est 3 gouttes de carburant par rapport à l'équivalent en cycle fermé !

Au fait, tu as bien vidangé tout l'oxydizer qui est en trop dans tes réservoirs j'espère ? ^^ On a pas abordé ça, mais comme tu passes une bonne partie du vol dans l'atmosphère en cycle ouvert, tu te retrouves à ne bruler que du carburant liquide. Si tu ne purges pas d'oxydizer dans le VAB, tu te retrouves forcément avec une part importante d'Oxydizer en excès une fois en orbite, et ça, ça impact très lourdement tes perfs car ca représente des tonnes de liquides inutilisables ! Pour ce genre d'ascension je purge aux alentours de la moitié de l'Oxy même, et de toute facon mieux vaut avoir un exces de LiquidFuel qui te sera utile au retour en vol atmosphérique :)

Bonne continuation !
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

Avatar de l’utilisateur
anonikies
Messages : 35
Inscription : 21 août 2018, 09:32
Contact :

Re: perte ou prise de portance asymétrique

Message par anonikies » 25 avril 2020, 10:33

Re,

C'est toi le king sur KSP ^^

Pour l'explosion, effectivement j'aurai dû faire une vérif f3. Sinon, je vais travailler sur l'optimisation au fur et à mesure et commencer par purger un peu d'Oxydizer, revoir le placement du train d'atterrissage et revoir pour la dérive centrale.

En tout cas, ton intervention m'a permis d'avancer comme jamais. ça fait un moment que je pinaille sur les avions. J'ai eu beau lire tes conseils sur ton site, le forum y a rien de mieux pour échanger de façon interactive.

Longue continuation à KSP fr. ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit