Tutoriel écrit - Faire une orbite stable et circulaire

Postez ici vos tutoriels, vos impressions, etc... Retrouvez aussi les vidéos tutoriels de Youtube!
Avatar de l’utilisateur
Dakitess
Messages : 6893
Inscription : 25 janvier 2013, 02:17
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Tutoriel écrit - Faire une orbite stable et circulaire

Message par Dakitess » 26 janvier 2013, 23:10

Ouep Stéricraft, mais je trouvais plus drole et sympa d'en faire moi même les calculs, et vu que je tombe sur la même valeur, j'suis pas mécontent ! :D Bon, par contre, ça complique nettement les choses, je pense annuler l'idée de faire un station à cette altitude. D'une part parce que les lanceurs diffèrent tout à fait, et mon PC ne peux déjà plus suivre, et d'autre part parce qu'une inexactitude, même infime, entrainera progressivement un écart de plus en plus grand, et quoi de plus frustrant... :( Mes 100k km me vont finalement très bien, même si je ne suis plus en mesure de compléter ma station vu que mon PC ne suit plus la cadence xD !
ImageImageImage

------------ L'ensemble de mes créations ---------------- Challenge KSC2 - VENERA ! ----------------------- Ma chaîne Youtube ! ----------------------------------

Avatar de l’utilisateur
Carcharodon
Messages : 43
Inscription : 28 janvier 2013, 20:59
Contact :

Re: Tutoriel écrit - Faire une orbite stable et circulaire

Message par Carcharodon » 05 février 2013, 14:36

Salut a tous,
Valdivarius a écrit : Quand vous serez à l'apogée, avec votre indicateur de direction à 0°, relancez les moteurs à fond, en maintenant votre indicateur de direction aligné avec l'indicateur prograde.
Permet moi de faire un commentaire a ce sujet :

2 solutions en fait :

1) soit tu repartis a égale durée la poussée entre avant et après l'apogée, si tu laisses le nez sur le vecteur prograde, afin d'avoir directement une orbite circulaire.
La meilleure solution car la pus simple, la plus précise et la plus économique.
Mais, dans ce cas, ton apogée sera très légèrement inférieure (une petite poignée de kilomètres) a celle que tu avais défini (car tu vas mettre a feu avant d'y arriver).

2) soit, si tu ne mets a feu qu'une fois arrivé a l'apogée, tu mets le nez plus haut, ~15° (variable selon la puissance moteur !), que la surface du navball afin de compenser le fait que... tu es déjà en train de tomber ! puisque tu as dépassé l'apogé.
l'inconvénient de cette méthode est qu'elle consomme plus, car tu es obligé de pousser en dehors de ton vecteur prograde et donc de gaspiller de l'energie.
Quelques pourcent quand même au final.
La solution a éviter, car totalement pifométrique (car l'angle du nez doit varier au cours du temps, avec l'augmentation de ta vitesse orbitale), donc consommatrice.

Si tu gardes le nez dans l'axe en accélérant seulement a l'apogée, tu auras toujours, systématiquement, par définition, un périgée inférieur a l'apogée que tu avais pourtant créé pour criculariser ton orbite a cet endroit.

D'une manière générale, toutes les accélérations doivent être réparties a égale quantité de poussée (ce qui n'est pas une durée égale de temps suite a l''allègement de l'appareil en cours de combustion de ses ergols) entre avant et après la node de manœuvre.

Sinon, personnellement, j'utilise le Mechjeb ascent autopilot pour mettre en orbite afin de consommer le minimum nécessaire pour cette opération très gourmande, tout en ayant l'orbite la plus précise voulue (+- 400m entre apogée et périgée)... en appuyant juste sur un bouton (après avoir défini les variables quand même).

Voici d'ailleurs un profil de tir de mise en orbite générique, qui fonctionne avec quasiment tout les engins de bonne façon :
Inclinaison 0+, altitude 120km, turn start 18 km (voir 15), turn end 120 km, turn shape 66%
PRIME_BBCODE_SPOILER_SHOW PRIME_BBCODE_SPOILER: profil de tir générique
Image

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit